Leral.net | S'informer en temps réel

Conférence-débat de la candidate déclarée Marie reine HASSEN

Rédigé par Bamba Touré le 23 Octobre 2010 à 12:09 | Lu 1440 fois









Le 16 octobre 2010 à 15h à la Bourse du Travail à Paris, Marie-Reine HASSEN, candidate déclarée à la Présidence de la République Centrafricaine, a tenu une conférence-débat sur le thème « Quelle Centrafrique pour demain ?» Le public est venu nombreux écouter le plaidoyer convaincant et discuter avec celle qui veut une rupture et un changement réel pour son pays. Elle a notamment mis l’accent sur :






Conférence-débat de la candidate déclarée Marie reine HASSEN


§ La métamorphose actuelle de l’Afrique subsaharienne, dont plusieurs pays phare sont en train d’effectuer des révolutions démographique, économique et même de bonne gouvernance, et qui sont en train de changer l’image du continent aux yeux des investisseurs.



§ La situation de la République Centrafricaine qui régresse en permanence. Elle a fait un état des lieux objectif, sans polémique et sans acrimonie, en soulignant la gestion calamiteuse du pays depuis une trentaine d’années.



§ Quelques questions que ses concitoyens doivent se poser : combien de kilomètres de routes ont été bitumés depuis 30 ans? Combien de villes ont-elles été électrifiées? Combien de villages ont de l’eau potable? Combien d’hôpitaux et de dispensaires ont été construits? Combien d’écoles, de lycées, d’Universités? Où sont les investissements effectués par les différents partis qui se sont succédés au pouvoir? Pourquoi veulent-ils le pouvoir, ceux qui veulent le garder ET ceux qui veulent le reprendre ? A quoi vont servir les prochaines élections ? Où sont les hommes et les femmes dans ce pays ? Et où est donc la véritable opposition ?



§ La responsabilité de ceux qui pratiquent le vagabondage et la transhumance politiques dans la situation désastreuse de notre pays.



Elle les a ensuite exhortés à se réveiller pour ne pas rater cet important rendez-vous avec l’histoire du pays au risque de le voir sombrer dans le chaos total et définitif. Il est nécessaire pour cela de mettre fin aux cycles de vengeance et de règlements de compte perpétuels en choisissant un Président neutre. Elle a expliqué pourquoi ces prochaines élections ne sont pas la solution au véritable problème centrafricain. Compte tenu de son passé et de sa position irréprochable, Marie-Reine HASSEN nous a convaincu du caractère indépendant de sa candidature. Son engagement patriotique et son courage à vouloir relever le défi sont des atouts majeurs dans la grande bataille qu’elle devra mener pour procéder à une rupture totale dans le système de gouvernance de la RCA.



Indéniablement, le 16 octobre 2010, la candidate Marie-Reine HASSEN s’est posée comme rassembleuse du peuple centrafricain dans toutes ses diversités ethniques, culturelles et religieuses.



Fort intéressés par l’argumentaire convaincant de cette figure de proue, de nombreux participants, parmi lesquels plusieurs journalistes, ont posé des questions pertinentes auxquelles elle a répondu avec brio.



Cette digne fille de l’Afrique donnera très prochainement un autre rendez-vous aux Centrafricains de l’extérieur, à la diaspora africaine et aux amis de Continent pour un nouveau débat passionnant. Elle rentrera ensuite en RCA à la rencontre de ses compatriotes. Elle marquera sûrement, lors de la joute électorale, des points décisifs vers sa prochaine victoire.







SIDI TIDIANE GUEYE





Président de la FETAF (Fédération des Travailleurs Africains en France)

Observateur à L’UA (Union Africaine)

Agent Spécialisé de l’OUSA (Organisation de l’Unité Syndicale Africaine)