leral.net | S'informer en temps réel

Conférence des chefs d'Etat de l’Uemoa: Une tension diplomatique en vue entre Dakar et Niamey


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Avril 2017 à 10:55 | | 0 commentaire(s)|

Le Président Macky Sall quitte Dakar ce lundi 10 avril 2017, à destination d’Abidjan, pour prendre part à la session extraordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). Cette conférence est à surveiller, car tout est réuni pour une tension diplomatique entre le Sénégal et le Niger qui se disputent le poste de président de la commission de l’Uemoa. Il est prévu lors du sommet d’Abidjan, le renouvellement des mandats des membres de la Commission.

D’ailleurs, ‘’Confidentiel Afrique’’ annonce que le président sortant, Hadjibou Soumaré a décidé de boycotter le sommet d’Abidjan « après avoir été poussé à la sortie par Dakar ». Une source diplomatique autorisée a révélé à ‘’Confidentiel Afrique’ ’que M. Soumaré ne sera pas de cette rencontre réunissant les chefs d’états à Abidjan.

Toutefois, d’autres sources ivoiriennes renseignent que le Président Alassane Ouattara est en train de s‘activer pour décrocher la venue de Hadjibou Soumaré à Abidjan, ne serait-ce qu’à titre symbolique. Selon la même source reprise par lejecos, le président ivoirien est à la manœuvre depuis quelques jours pour dépolluer l’atmosphère et dégonfler la bulle diplomatique qui risque d’opposer Niamey à Dakar.

Depuis la démission de Hadjibou Soumaré le 1er décembre dernier, c’est le Togolais Essowé Barcola, qui assure l’intérim. Niamey ne compte pas se laisser faire et multiplie les manœuvres en poussant les pions. Pour la succession, le Président Issoufou Mahamadouy qui est en première ligne, a décidé de mettre en selle deux potentiels cavaliers, en l’occurrence l’ancien ministre des Finances, Gillet Baillet et le commissaire nigérien chargé de la Fiscalité et des Politiques économiques, Boureima Abdallah.

Du côté du Sénégal, le président Macky Sall n’entend pas perdre ce poste qui a été tacitement dévolu au Sénégal, deuxième puissance économique de l’Uemoa derrière la Côte d’ivoire qui a une mainmise sur celui de président de la Bceao. Le président sénégalais soutient la candidature de l’économiste Abdoulaye Diop, ancien ministre du Budget du Président Wade et actuel conseiller spécial du chef de l’Etat.

L’as








Hebergeur d'image