leral.net | S'informer en temps réel

Conférence internationale : le Sénégal va partager l’expérience de la parité.

Le Sénégal va abriter au mois de mai une conférence internationale sur l’expérience de la parité. En effet, la ministre du genre et des relations avec les associations féminines africaines et étrangères, Mme Awa Ndiaye a annoncé ce matin la tenue de cette conférence qui sera organisée par son ministère et ses partenaires à savoir les associations féminines étrangères et africaines.


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Janvier 2011 à 21:54 | | 2 commentaire(s)|

Conférence internationale : le Sénégal va partager l’expérience de la parité.
Cette rencontre va permettre selon la ministre de partager sur l’expérience de la parité au Sénégal. Suite à de multiples interpellations pour savoir comment le Sénégal en est arrivé à cette parité, elle a cru bon d’organiser une conférence qui permettra d’expliquer aux autres ce rude combat tout en espérant que cela aboutira à quelque chose.

Mariéme Faye
pressafrik.com



1.Posté par Marie le 06/01/2011 08:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nouvellement ouvert au Sénégal et situé au 1018 Thiaroye Dakar-Sénégal, le cabinet Kawaracom accompagne vos projets. Il agit bien sûr en collaboration avec les entreprises partenaires.

2.Posté par Alioune DIALLO le 06/01/2011 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

madame le ministre,

si je suis allergique au gouvernement de Wade, ce n'est pas le cas pour votre minsitère.

Mais je me rends compte que le concept de genre est biaisé par vous et vos collaborateurs. le genre ne veut pas dire homme/femme. c'est tout ce qui a trait à affaiblir un groupe par sa position de vulnérabilité. le genre peut même être le rapport ville/village, sain/malade. si vous poussez dans ce sens vous risquez de rater votre mission car les hommes sont bien souvent victime de ce phénoméne de genre. la preuve certains projets ciblent trop les femmes et finalement les hommes n'y jouent pas leur role. je prends l'exemple de la planification familiale, si les hommes ne sont pas impliqués ils n'y croient pas et conséquence cela échoue.

le role du genre est capital, je vous souhaite plein succès.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image