leral.net | S'informer en temps réel

Confessions intimes, comment B.S la voilée est tombée enceinte

«J’étais élève au lycée John Kennedy où j’ai obtenu mon Bfem. J’ai connu mon «petit ami» par le biais d’une copine de classe qui était sa cousine. Au début, il faisait semblant d’être pieux pour pouvoir m’aborder. Il m’offrait des cassettes ou des livres qui parlaient de la religion musulmane.


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Janvier 2014 à 20:12 | | 2 commentaire(s)|

Confessions intimes, comment B.S la voilée est tombée enceinte

J’ai fini par l’aimer et tomber dans son jeu. On faisait des balades à mes heures de pause. Aller ensemble dans des séances de sermons à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Tout cela sans qu’on ne sache où j’habite. Parce que je ne voulais pas que ma mère sache que j’ai un copain. De fil en aiguille, je suis tombée très amoureuse de lui. Au point où ses désirs étaient comme des ordres pour moi. Naturellement, j’ai commencé à faire des flirts avec lui. Avant de commencer à coucher avec lui, chez un de ses copains. Très naïve et amoureuse, je ne me suis pas rendue compte de la gravité de mes actes. Quand je suis tombée enceinte, je n’avais pas le courage de l’avouer à mes parents. Je me suis alors ouvert à mon petit ami. La première chose qu’il m’a dit, c’est d’enlever mon voile avant que ma grossesse arrive à terme, pour ne pas être la risée du quartier. Ce que j’ai refusé. J’ai commencé à avoir des problèmes avec mes parents. Au point où j’ai dû aller chez une tante jusqu’à mon accouchement.  Aujourd’hui, j’ai une fille de trois ans, que j’aime de tout mon cœur. Je suis en relation avec un autre homme qui m’aime et me soutient dans tout ce que je fais. Mais ce que je voudrais dire aux sénégalais, c’est d’arrêter de  stigmatiser les femmes voilées. Parce que les «ibadous» ne sont que des êtres humains, elles peuvent faire des erreurs comme tout le monde. Le mérite qu’on a c’est de nous couvrir la tête comme nous l’indique la religion musulmane. Peut être que si les gens arrêtaient de nous regarder d’une certaine manière, nous aurions le courage de sortir avec nos petits amis, les présenter à nos parents. Et qui sait, nous n’aurions pas fait certaines erreurs également.»

iGFM (Dakar)

 







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image