leral.net | S'informer en temps réel

Confidences de Cheikh Béthio Thioune : "J'étais un dandy, je mettais ma veste et je me dirigeais vers Ziguinchor pour danser et faire la fête".

Dans son fief à Janatoul Mahwa, pour les besoins du Magal, Cheikh Béthio Thioune a fait une sortie. Le guide des "Thiantacounes", fidèle à sa réputation, a servi de succulentes anecdotes à ses disciples avec beaucoup d'entrain.


Rédigé par leral.net le Lundi 30 Novembre 2015 à 10:47 | | 4 commentaire(s)|

Confidences de Cheikh Béthio Thioune : "J'étais un dandy, je mettais ma veste et je me dirigeais vers Ziguinchor pour danser et faire la fête".
C'est le Cheikh Béthio des grands jours qui s'est adressé à ses disciples. Selon L'Observateur, le marabout a offert un spectacle haut en couleur, entouré de ses épouses, de ses fils et de ses fidèles lieutenants, mais aussi du patron de D-Médias Bougane Guèye Dani. Pendant près de trois quarts d'heures, le guide des "Thiantacounes" a ravi l'assistance par ses talents d'orateurs, leur servant beaucoup d'anecdotes sur l'importance de rendre grâce, sa relation particulière avec le vénéré Serigne Saliou Mbacké, ou encore sa complicité avec ses talibés.

Pour égayer l'atmosphère, le Cheikh de raconter une anecdote qui fit rire l'assistance. "Je ne suis pas un marabout comme les autres. Je n'ai pas la prétention d'avoir appris le Coran. Je suis un produit de l’enseignement français. J'ai été administrateur civil de classe exceptionnelle, sanctionné d'une mention "Très bien" à l'Enam dont je fais parti de la toute première promotion",a-t-ildit. Et le guide religieux d'ajouter : "Je portais des cravates haut de gamme, puis je me dirigeais vers Ziguinchor pour danser et faire la fête. J'étais un dandy. C'est Serigne Saliou qui m'a sorti de ces mondanités que j'ai connu bien avant vous".






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image