Leral.net | S'informer en temps réel



Conflit au Soudan du Sud : 100.000 déplacés en une semaine

le 8 Mai 2015 à 20:38 | Lu 835 fois

Les intenses combats qui ont lieu dans le nord du pays ont poussé quelque 100.000 personnes à fuir leurs foyers en une semaine, selon les Nations unies.


Conflit au Soudan du Sud : 100.000 déplacés en une semaine
Les combats qui ont eu lieu ces derniers jours dans l'Etat pétrolier d'Unité (nord du pays) sont parmi les plus violents enregistrés au Soudan du Sud depuis le début du conflit en décembre 2013, qui a déjà fait plusieurs dizaines de milliers de morts.
Cette région abritait quelques-unes des plus grandes installations d'extraction de brut du pays, avant que n'éclate le conflit en cours.
Dans un communiqué, le coordinateur humanitaire de l'ONU pour le Soudan du Sud, Toby Lanzer, a indiqué :
" Depuis le début du mois de mai, les activités militaires au sud de Bentiu dans l'État d'Unité ont contraint jusqu'à 100.000 personnes à fuir leurs maisons.
Les civils qui ont fui [les localités de] Guit, Ngop, Nhialdu et leurs environs ont été particulièrement touchés par les violences et ont dû fuir pour les éviter ".
Ces combats "interviennent au plus fort de la saison des semences, lorsque les habitants ont besoin de se déplacer en toute liberté et en toute sécurité dans leurs champs", a-t-il ajouté. M. Lanzer a également déploré qu'il soit quasi-impossible pour les humanitaires d'accéder à ces populations et il demande aux belligérants de permettre l'acheminement de l'aide humanitaire.
2 millions de déplacés
Le conflit au Soudan du Sud a éclaté deux ans à peine après que le pays eut arraché son indépendance au Soudan en 2011, grâce notamment au soutien des États-Unis. Les combats avaient débuté lorsque le président sud-soudanais Salva Kiir avait accusé son ancien vice-président Riek Machar, qu'il avait limogé, de fomenter un coup d'État.
Depuis, les combats ont dévasté les villes du pays, quelque deux millions de personnes au moins ont dû fuir leurs foyers, et près de la moitié des 12 millions d'habitants a besoin d'aide pour survivre, selon l'ONU. L'organisation évalue également à 2,5 millions le nombre de Sud-Soudanais au bord de la famine.