leral.net | S'informer en temps réel

Conflit foncier à Ouakam : Les sages lébous jouent à l’apaisement

Le conflit foncier à Ouakam est en voie de subir un enterrement de première classe suite aux négociations entamées, hier, par le gouverneur de Dakar. Même si une solution définitive n’est pas encore trouvée entre les différentes parties, les sages lébous comptent peser de tout leur poids, informe Walf Quotidien, pour que ce contentieux soit conjugué au passé.


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Mai 2016 à 10:54 | | 0 commentaire(s)|

On joue la carte de l’apaisement dans le conflit foncier opposant le promoteur immobilier Mbackiyou Faye au Cadre de concertation et d’échanges pour la défense des intérêts de Ouakam. Après la première rencontre qui s’est soldée par un échec, avec la participation des jeunes favorables au Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, une seconde du genre s’est tenue, hier, dans le bureau du gouverneur de Dakar.

Cette fois, les concertations ont concerné les notables et les responsables coutumiers des communes de Ouakam, Ngor et Yoff. Selon des sources qui ont pris part à cette rencontre, les Saltigués, Ndèye Ndiamour, Ndèye Dji Reew, Jaraaf et Farba ont accordé leurs violons. Ces sages de la communauté lébou se sont mis d’accord par rapport à la nécessité de « retrouver le calme » entre les différentes parties. Cité dans cette affaire comme étant derrière les jeunes contestataires, le Jaraaf Youssou Ndoye a aussi pris part à la rencontre, selon toujours les informateurs du journal, pour s’associer à la démarche de paix. Au bout du compte, les dignitaires lébous ont envisagé de « s’impliquer davantage pour résorber cette situation compliquée et recoller les morceaux ».

Rappelons que le lotissement est pris en charge par le ministère du Renouveau urbain. Cette situation a créé un mécontentement général du côté des jeunes de Ouakam. Ils ont initié des manifestations populaires ayant culminé avec plusieurs arrestation opérées par la brigade de gendarmerie de la zone. Ce conflit foncier, opposant les jeunes de Ouakam au promoteur Mbakiyou Faye, prend ainsi une autre tournure, depuis la semaine dernière. Les populations de Ouakam, qui déplorent la présence régulière des gendarmes dans la zone, ont décidé de se joindre à la bataille.

Thierno Malick Ndiaye
(Stagiaire)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image