Leral.net | S'informer en temps réel

Congo : Des Ninjas pour faire quitter le président Denis Sassou Nguesso du pouvoir

le 5 Avril 2016 à 09:33 | Lu 817 fois

Des tirs nourris ont été entendus pendant plusieurs heures dans les bastions de l’opposition dans la capitale congolaise, Brazzaville. Les manifestants ont appelé le président Denis Sassou Nguesso à démissionner.


Congo : Des Ninjas pour faire quitter le président Denis Sassou Nguesso du pouvoir

 

Les manifestants ont bloqué des rues et incendié un poste de police ainsi qu’un bâtiment de l’administration locale. Un groupe armé, connu sous le nom de Ninjas, serait impliqué dans les affrontements.

Selon la télévision d’Etat, la violence a été déclenchée par des partisans de l’opposition. M. Sassou Nguesso a été réélu le mois dernier suite à un référendum qui a mis fin à la limitation d’âge et aux mandats présidentiels.

Selon l’Agence France Presse, les coups de feu ont commencé entre 02H00 et 03H00 et se sont poursuivis jusqu’à 8 heures lundi matin, même s’ils ont baissé d’intensité.  Aucune information n’est disponible sur l’identité des assaillants ainsi que le bilan.

D’après le correspondant de BBC Afrique à Brazzaville, Christian Tsoumou, les populations des quartiers où s’est produite l’attaque ont été prises de panique et se dirigent vers les quartiers les plus calmes. Des forces de l’ordre sont positionnées aux carrefours des principales artères de la ville. Les banques et les services de l’administration situés dans le centre de la ville sont restés fermés. Ces attaques interviennent après l’élection qui a vu la victoire de Sasou Nguesso à la tête de son pays. Cinq candidats de l’opposition ont appelé la population à contester le scrutin par des voies légales et pacifiques.

La Cour constitutionnelle doit se prononcer sur les résultats. S’ils sont validés, Sasou Nguesso, qui cumule 32 ans de pouvoir, sera réélu pour un nouveau mandat de cinq ans.

times