leral.net | S'informer en temps réel

Conseil de sécurité: Mankeur Ndiaye dénonce les violences contre la Palestine


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Janvier 2016 à 21:53 | | 2 commentaire(s)|

Le Sénégal démarre son mandat de membre non permanent au Conseil de sécurité sur une tonalité musclée. Du haut de la tribune de cette instance présidée par Rodolfo Nin Novoa, ministre des Affaires étrangères de l’Uruguay, son homologue Mankeur Ndiaye s’est appesanti sur le « contexte d’escalade de la violence sur le terrain avec de nombreuses victimes civiles, dont des enfants, y compris dans les territoires palestiniens occupés ». Le chef de la diplomatie sénégalaise s’est désolé de la « multiplicité d’actes de violence, d’intimidation et de provocation dont les moindres ne sont pas la confiscation des terres palestiniennes, la démolition de leurs maisons et une colonisation rampante ».
Pour Mankeur Ndiaye, « ces actes sont de nature à attiser la haine et l’extrémisme tant en Palestine qu’en Israël et, par conséquent, à favoriser l’escalade de la violence et de l’insécurité ». Se faisant plus ferme, le ministre des Affaires étrangères du Sénégal a flagellé le « blocus inacceptable à Gaza qui prive les enfants, les femmes, les personnes vivant avec un handicap et les personnes âgées des droits les plus fondamentaux tels que le droit à l’éducation et à la santé ». Mankeur Ndiaye s’est aussi élevé contre les détentions de nombreux palestiniens, y compris des mineurs ».
« Soixante-dix ans après, le moment est venu, pour notre Organisation, en particulier son instance en charge par essence des questions de paix et de sécurité, de prendre ses responsabilités pour une mise en œuvre effective de ses résolutions devant aboutir, comme ce fut le cas avec l’Etat d’Israël, à un Etat palestinien, à l’intérieur de frontières sûres et internationalement reconnues et garanties, conformément au plan de partage des Nations Unies », a plaidé Mankeur Ndiaye.







Hebergeur d'image