leral.net | S'informer en temps réel

Conseil des ministres décentralisé : Taux d’exécution satisfaisant des engagements à Fatick (officiel)


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Octobre 2016 à 20:58 | | 0 commentaire(s)|

La région de Fatick a atteint un taux d’exécution satisfaisant dans la réalisation des projets et programmes annoncés lors du conseil des ministres décentralisé qu’elle a abrité en juillet 2015, a déclaré vendredi l’adjoint au gouverneur chargé du développement, Alioune Badara Mbengue.
 
‘’Il s’est agi de voir les recommandations issues du conseil des ministres décentralisé de Fatick et leur état d’exécution mais également les autres projets et programmes de la région. A ce niveau, nous avons constaté qu’il y a beaucoup de projets qui avancent et certains même sont réalisés à 100%’’, a-t-il dit.
 
M. Mbengue présidait la conférence territoriale de Fatick, dans le sillage des instructions données par le président de la République aux gouverneurs pour la tenue de conférences territoriales pour l’évaluation des niveaux d’exécution des projets d’investissement de l’Etat dans chaque région.
 
Selon lui, ‘’pour certains projets, les financements sont déjà disponibles". D’après lui, les difficultés se situent seulement au niveau de l’attribution des marchés. Ce sont des imperfections qui vont être corrigées rapidement et les projets vont être exécutés incessamment".
 
L’adjoint au gouverneur chargé du développement a par ailleurs assuré que ces différentes contraintes ne peuvent pas empêcher l’atteinte des objectifs fixés pour 2017.
 
‘’Le centre de santé de Niakhar a un taux d’exécution de cent pour cent. Le centre de santé de Dioffior a un taux de 80 pour cent. Le centre de santé de Sokone est réalisé à 95 pour cent. La réhabilitation de la région médicale est faite à 100 pour cent’’,
a-t-il souligné. Avec la réalisation de ces projets et programmes de l’Etat, la santé sera nettement améliorée dans les années à venir, espère-t-il.
 
Pour les travaux de réhabilitation de la N5 Keur Waly Ndiaye-Passy-Sokone, sur un linéaire de 25 km et pour un coût de 9,7 milliards, "les travaux sont toujours en cours avec un niveau d’’’exécution de 87,33%’’, a indiqué Alioune Badara Mbengue.
 
Concernant les travaux d’aménagement et de bitumage de la route Joal-Samba Dia-Djiffère, d’une longueur de 42 km et d’un coût de plus de 11 milliards, le taux de réalisation est de 53%, a-t-il précisé.
 
Quant aux travaux de reconstruction de la N1 Fatick-Kaolack avec l’entreprise Jean Lefèbvre Sénégal (42 Km), le niveau d’exécution est de 58% pour un budget de 16,4 milliards, a-t-il ajouté.
 
Les travaux en cours dans le secteur routier et les pluies exceptionnelles ont quelque peu retardé la réalisation des routes. Toutefois, dans l’ensemble, les travaux se déroulent normalement.
 
Dans le domaine de l’hydraulique et de l’assainissement, d’importants progrès ont été accomplis avec l’exécution des deux projets phares, le projet Alimentation en eau potable(AEP) des îles du Saloum et le PUDC.
 
‘’Le projet AEP des îles du Saloum alimente 25 villages des îles du delta du Saloum souffrant de la rareté des ressources en eau douce’’, a-t-il signalé.
 
Dans le cadre du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), des forages, des châteaux d’eau et des réseaux sont réalisés dans quatre villages, à hauteur de 90%’’, a salué l’adjoint au gouverneur.
 
Tous ces efforts vont permettre de régler la question de la qualité de l’eau dans la région. Par ailleurs, les travaux du projet d’assainissement de la commune de Fatick vont démarrer le 15 novembre prochain.
 
Mais dans les domaines de l’élevage et de la pêche, les projets envisagés sont toujours à la traîne.
 
SOURCE APS






Hebergeur d'image