leral.net | S'informer en temps réel

Conseil des ministres descentralisé à Sédhiou: Une kyrielle de doléances attendent Macky Sall


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Février 2015 à 15:11 | | 3 commentaire(s)|

 Conseil des ministres descentralisé à Sédhiou:  Une kyrielle de doléances attendent Macky Sall
Les populations de Sédhiou attendent avec impatience la tenue du conseil ministériel décentralisé dans ladite localité, le 24 février prochain. En effet dans cette région tout est une priorité. Ibrahima Fara Ndiaye, coordinateur départemental de l'alliance pour la république de Goudomp avec qui nous nous sommes entretenus, fonde beaucoup d'espoir sur l'arrivée du président à Sédhiou. "Nous ne pouvons pas dire que tout est parfait. Il y a d'énormes difficultés en termes d'infrastructures sanitaires, scolaires, routière, et même par rapport à la riziculture, avec la montée du sel qui a pratiquement fait disparaitre cette culture vivrière ", indique le responsable des jeunes de l'Apr dans le département précité. M.Ndiaye de poursuivre : "en tant que politiques, nous pensons qu'il est important qu'il ait plus de promotion de nos cadres, mais aussi de nos jeunes". Conscient que Sédhiou est une région agricole et que, depuis plusieurs années, "l'agriculture était quasi inexistante", Ibrahiam Fara Ndiaye est d'avis que "la relance et la revalorisation de cette agriculture avec les programmes des domaines agricoles communales (PRODAC) dans la zone de cfa constituent une véritable opportunité d'emploi des jeunes, les femmes. Mais aussi un lévrier développement économique pour impulser le développement économique et social de la région". "C'est une cinquantaine de villages dans la région qui ont approuvé ce projet. Donc, il faudra tout faire pour accroitre les cadres propices afin qu'il ne soit pas un programme de trop" souligne Ibrahima Fara Ndiaye. Même si le tronçon Fatick-Kaolack long de 45km ( National) est en la reconstruction et que le tronçon Sénoba-Ziguinchor (138 km) a été rafistolé et celui de wandifa-Sédhiou en construction, les travaux de la nationale 6 qui relie les régions naturelles de la Casamance , en passant par le département de Goudomp, les travaux que Macky Sall avait lancé en Avril 2013 sont au ralenti. Ces travaux sont toujours au point mort d'après le coordinateur départemental de l'alliance pour la république de Goudomp. "La jeunesse de cette localité qui a activement et vaillamment participé à la conquête du pouvoir depuis la création de l'Apr, se sent aujourd'hui marginalisé par rapport aux autres régions du Sénégal", déplore Ibrahima Fara Ndiaye avant d'annoncer que la région est en plein préparatif pour offrir un accueil chaleureux au chef de l'état et sa délégation.






Hebergeur d'image