leral.net | S'informer en temps réel

Conseil économique social et environnemental : « Le Pudc est géré par le trésor public, pas par le Pnud », selon Souleymane Jules Diop

Les membres du Conseil économique social et environnemental (Cese) ont reçu, ce mardi, en session extraordinaire 2016, Souleymane Jules Diop, Secrétaire d’Etat chargé du suivi du Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc), un programme cher au Président Macky Sall. Le secrétaire d’Etat chargé du Pudc a, saisi l'occasion pour lever l’équivoque sur l’exécution des travaux par le Pnud.


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Février 2016 à 09:46 | | 8 commentaire(s)|

« Le Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) résulte d’une volonté exceptionnelle du chef de l’Etat visant à résorber, dans l’équité, les disparités entre les centres urbains et les territoires ruraux ». Tel est l’avis du Secrétaire d’Etat chargé du suivi de ce programme dont l’objectif est d’améliorer des conditions de vie des populations, à travers notamment la réduction de la pauvreté et des inégalités et la création d’une économie locale viable et durable. A en croire Souleymane Jules Diop, depuis 1960, plus de 50% de la population est oubliée par les programme de développement mis en place par l’Etat. « On pensait souvent à cette population en période électorale », soutient-il. Et, pour corriger cet écart, le Président, qui avait parcouru ces différentes contrées du Sénégal, a tenu apporter des correctifs. Pour ce, Le Pudc, en 2 ans, va construire 180 forages, 160 châteaux d’eau pour permettre aux populations d’accéder à l’eau.

S’agissant du désenclavement de certaines communes et villages, il annonce l'aménagement de 3050 km de pistes, dont 615 km ont démarré et 35 km finalisés à Kaolack, Matam, Thiès et Diourbel. Le Secrétaire chargé du Pudc a, aussi, évoqué la mise en place des équipements de transformation post-récoltes. « Nous avons distribué 159 équipements au mois de juillet dans la région de Fatick », informe-t-il.

Sur le désenclavement de la Casamance, Souleymane Jules Diop a souligné que le Pudc vient d’être intégré à la Casamance. Cela permettra de résorber le gap et de répondre aux inquiétudes de la population casamançaise. Mais, Souleymane Jules Diop se veut claire en invoquant la question de l’exécution des travaux par le Pnud. « Il y a l’imputabilité dans la façon de rendre compte de la gestion de chaque centime et de chaque franc utilisé. Et sur ce point pour lever tout malentendu, l’Etat reste coordonnateur de tout ce qui va au Pudc. C’est géré par le trésor public, ce n’est pas géré par le Pnud. Ce qui nous lie au Pnud c’est l’exécution du Pudc », révèle-t-il.











Hebergeur d'image



Hebergeur d'image