leral.net | S'informer en temps réel

Conseil présidentiel sur l’enseignement supérieur: De grandes décisions attendues ce soir

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mary Teuw Niane, avait bien annoncé par le passé, la tenue d’un Conseil présidentiel pour évaluer et décider sur les recommandations formulées par le Comité de pilotage au cours de ses assises.


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Août 2013 à 14:03 | | 3 commentaire(s)|

Conseil présidentiel sur l’enseignement supérieur: De grandes décisions attendues ce soir
C’est donc aujourd’hui, à partir de 16 heures, que le président de la République, Macky Sall, va diriger la rencontre au Palais de la République en compagnie des différents acteurs. Des décisions définitives seront ainsi prises sur les soixante-dix-huit propositions formulées par le professeur Souleymane Bachir Diagne et Cie afin de penser et donner de nouvelles orientations au système éducatif du supérieur.



1.Posté par Transhumant le 14/08/2013 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec ce ministre, il y aura rien. Il ne fait que calculer pour dribbler les gens et se faire une place dans l'APR. Déjà son histoire d'UVS est une grosse arnaque avec tous les enseignants vautours vendus rôdent autour pour occuper le poste. De toute façon le décret sur l'orientation des bacheliers ne sera jamais adopté par les universités.

2.Posté par le revglte le 14/08/2013 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au senegal tout se passe comme si les gens sont tous jaloux.Je ne gomprends pas pourquoi le .merite est toujours ignore quand de belles choses sont faites et qu on se perd en conjectures

3.Posté par Information le 15/08/2013 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

M. PAPA MODOU NDIAYE, nouveau Directeur Général de MCA Sénégal



Le Conseil de Surveillance du Millennium Challenge Account, MCA Sénégal s’est réuni le 14 Août 2013, sous la Présidence de M. Alioune Papa NDAO, son Président.



A l’issue de ses délibérations, le Conseil a nommé M. Papa Modou NDIAYE, précédemment Directeur Général Adjoint, au poste de Directeur Général par intérim du MCA Sénégal, en remplacement de M. Ibrahima DIA.



Titulaire du Master en Business Administration International Paris (MBAIP), Papa Modou NDIAYE est de formation de base ingénieur en génie civil et dispose également d’un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées en Gestion des Projets (DESS en GP) du Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG).

Monsieur Ndiaye est depuis mai 2010 Directeur Général Adjoint du Millenium Challenge Account Sénégal (www.mcasenegal.org ), qui est un programme initié par le Gouvernement du Sénégal et financé par le Gouvernement des Etats Unis, à travers le Millenium Challenge Corporation (www.mcc.gov ).

Avant la mise en œuvre du MCA, Monsieur NDIAYE a dirigé entre 2008 et 2010 l’équipe technique chargée de soumettre la proposition du Sénégal au MCC, qui a pu obtenir un financement de 540 millions de dollars pour mettre en œuvre deux projets (un projet de réhabilitation d’environ 400km de routes nationales et un projet d’irrigation et de gestion des ressources en eau par l’aménagement de plus de 50.000 ha et la mise en place d’un système de sécurisation foncière).

Avant de rejoindre la formulation du MCA, Papa Modou NDIAYE a pendant cinq ans (2003-2008) coordonné le projet de pistes communautaires (PPC), financé par la Banque Africaine de Développement et les fonds de l’OPEP. Ce projet d’un montant de 11,852,000 UC a réalisé environ 1200km de pistes dans 90 communautés rurales du Sénégal. Il était en appui au programme national d’infrastructures rurales (PNIR) et ensuite au programme national de développement local (PNDL), tous deux fiancés par la Banque Mondiale. Le succès de ce projet a valu au Sénégal, le financement d’une deuxième phase du projet, dans le cadre du PNDL.

Entre 2001 et 2003, Monsieur NDIAYE a été Expert en infrastructures du programme d’appui au développement local urbain (PADELU), financé par l’union européenne à hauteur de 9,5 millions d’euros, dans le cadre du huitième fonds de développement (FED). Ce programme a financé des infrastructures sociales de base dans beaucoup de communes du Sénégal dans le cadre de la décentralisation et du transfert de neuf domaines de compétences.

Entre 1997 et 2001, Papa Modou NDIAYE était ingénieur Bureau d’études et Bureau de Contrôle où il a acquis une grande expérience en conception et contrôle de projets d’infrastructures (Bâtiments, Routes et Hydraulique).

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image