leral.net | S'informer en temps réel

Conséquence du "jebëlu" d'Idrissa Seck à Touba: "Rewmi" vole en éclat à Tivaouane

Contrecoups du "jebëlu" (allégeance) de Idrissa Seck au Khalife général des mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, quelques jours après l'acte d'allégeance à Touba de l'ancien Premier ministre dont l'affiliation à Tivaouane était sans conteste, ses camarades de la capitale du tidianisme et ses environs ont laissé exploser leur colère.


Rédigé par leral.net le Vendredi 19 Septembre 2014 à 10:40 | | 37 commentaire(s)|

Conséquence du "jebëlu" d'Idrissa Seck à Touba: "Rewmi" vole en éclat à Tivaouane
Avant-hier mercredi, selon Le Pop, les "rewmistes" de Tivaouane, qui estiment que Mara Seck a fait preuve d'un manque de considération manifeste envers ladite cité religieuse, ont tenu une large et longue Assemblée générale, à l'issue de laquelle, ils ont sommé le député Cheikh Tidiane Diouf de retourner au groupe parlementaire de la majorité, c'est-à-dire Benno Bokk Yakaar.

Et comme on est en matière politique, le camp du pouvoir, qui suivait de très près les développements qui s'opèrent chez leur "meilleur ami", ont exploité la situation à leur profit. Parce que, quelques heures seulement après que les "rewmistes" de Tivaouane ont pris leur décision, le député Cheikh Tidiane Diouf a été reçu, hier soir, en grande pompe au Palais par Macky Sall. A-t-il accédé à la requête de ses camarades de Tivaouane qui veulent qu'il regagne les rangs du groupe parlementaire "Benno bokk yakaar" (Bby) ? Nos confrères du Populaire répondent par l'affirmative et renseignent que les choses vont se précipiter et risquent de sonner le glas du groupe parlementaire de Rewmi à l'Assemblée.

Les choses sont subtiles à ce niveau. Si Cheikh Tidiane Diouf retourne dans le groupe dirigé par Moustapha Diakhaté, "Rewmi" perd de facto son groupe parlementaire, dans la mesure où il se retrouverait avec neuf députés, au lieu des dix requis. Seulement, comme c'est de la politique et des calculs, Rewmi peut toujours rester en selle et garder son groupe parlementaire si et seulement si le Parti démocratique sénégalais ( Pds) lui... prête un député. Ça va combiner grave à l'Assemblée dans quelques jours. Et, comme Idrissa Seck n'est pas du genre à se laisser faire, sûr qu'il va tenter aussi de rendre la gifle en rôdant, comme un loup, autour de certains maillons faibles chez les parlementaires de Bby. Macky Sall n'a qu'à bien surveiller son troupeau.






Hebergeur d'image