leral.net | S'informer en temps réel

Conséquences de l'investiture ratée : L'Apr en mille morceaux

L'Alliance pour la République risque de se retrouver sans collectivités locales au lendemain des élections locales du 29 juin. Le parti de Macky Sall, qui est au bas des sondages, est sorti des investitures très affaibli. La faute aux mandataires et à la gourmandise de ses responsables.


Rédigé par leral.net le Vendredi 2 Mai 2014 à 12:06 | | 1 commentaire(s)|

Conséquences de l'investiture ratée : L'Apr en mille morceaux
Si à Ogo, la liste de Benno Bokk Yaakaar dont devait faire partie L'Apr a été déclarée forclose, à Louga, c'est la désignation du jeune Moustapha Diop comme tête de liste communale par Macky Sall qui a créé la division. Conséquence : les partisans du député Mberry Sylla sont allés grossir les rangs de Bess du Niakk de Serigne Mansour Sy Djamil. A Kolda, malgré moult tentatives de regrouper les candidats pour une maîtrise des 15 collectivités locales, les leaders de l'Apr n'ont pas pu aller ensemble, faute de consensus pour trouver une tête de liste. Résultat : Le ministre du Plan Abdoulaye Bibi Baldé ira avec une partie du Parti socialiste (Ps) et d'un mouvement de la société civile. Tandis que son rival, Mame Boy Diao, sera accompagné par Benno Siggil Senegaal, Ps, Aj.

A Dakar, notamment dans la commune d'arrondissement des Parcelles Assainies, c'est le branle-bas. Les frustrés de l'Apr, c'est-à-dire ceux qui contestent la désignation de Mbaye Ndiaye comme tête de liste, ont tous rallié le Mac de Demba Dia.

Dans le département de Pikine, c'est la grosse panique au lendemain du dépôt des listes. Dans trois communes du département dont Pikine Dagoudane, Thiaroye et Niaye, les listes de Benno Bokk Yaakaar ont été déclarées forcloses.

A Saint Louis, si le coordonnateur départemental de l'Apr, Mansoiur Faye, conduit la liste de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY), d’autres responsables apéristes ont décidé de prendre le chemin inverse. Le professeur Abdoulaye Sène ira aux élections sous la bannière de la coalition ''Téral Ndar''. Le professeur Ogo Seck avait déposé la liste de la coalition ''Disso'' et l’ex numéro 2 de l’APR, Alioune Badara Cissé, dirige la liste de la coalition ''Ndar Rekk''.

Par contre à Ziguinchor, pour éviter une implosion, les apéristes de la capitale du Sud ont choisi Benoît Sambou et Doudou Kâ, têtes de listes croisées, afin d'éviter la mise en place des conditions d'un échec au soir du 29 juin.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image