leral.net | S'informer en temps réel

Construction d’une polyclinique à Touba : Un "adiya" de 100 milliards

La ville de Touba va abriter en 2015, la «plus grande» polyclinique internationale de l’Afrique, dont le budget est arrêté à plus de 100 milliards de francs Cfa, compte tenu de la gestion au moins pendant 10 ans.


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Octobre 2014 à 20:21 | | 9 commentaire(s)|

Construction d’une polyclinique à Touba : Un "adiya" de 100 milliards
Le 8 novembre prochain, la première pierre de la polyclinique internationale Mame Diarra Bousso Diop Gaïndé Fatma de Touba, sera posée sur le site même de l’actuelle clinique éponyme, qui est en déliquescence. Ce projet de l’Association internationale de lutte contre l’ulcère de Burili et d’appui au développement ambitionne de construire à Touba, une «clinique unique en son genre en Afrique», pour un budget de près d’une centaine de milliards de francs Cfa, compte tenu de son budget de fonctionnement au moins pendant dix ans.
La présidente de l’association est venue présenter au journal Le Quotidien, la maquette de la polyclinique avec un enthousiasme débordant, qui témoigne des potentialités, dont elle dispose pour réussir un tel pari. «La santé étant un levier incontournable du Sénégal émergent, ce projet entre en phase dans l’atteinte des objectifs de ce programme. Cette structure se veut complète et moderne, elle est sur 13 niveaux avec sous-sol. Sur le dernier niveau, il y a un héliport, qui permettra l’évacuation sûre et rapide des patients», sourit Awa Diop, par ailleurs belle-sœur du défunt Serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma.
Basée en Côte d’Ivoire où elle développe, depuis quelques années, des projets en santé et éducation, Awa Diop dit avoir pu étendre ses tentacules en Europe, Afrique, Asie, Amérique et Océanie grâce à un réseau dynamique de partenaires. A propos justement de partenaires sur ce projet très ambitieux, elle cite les hôpitaux Pitié Salpetrière, Val de Grâce, Hôtel de Dieu, Neuilly, Bichat, Necker ou encore Saint-Antoine, tous basés à Paris. Elle cite également l’Ong Médecins sans frontières, qui sera «d’un grand apport» sur le plan médical.
Au niveau national, elle dit compter sur l’entregent du Président Macky Sall, dont la présence est même annoncée à Touba, le jour de la pause de la première pierre de la polyclinique. Cérémonie qui verra aussi la présence du ministre de la Santé Awa Marie Coll Seck ainsi que «tous les chefs religieux» musulmans comme chrétiens du Sénégal.
Elle a assuré que les constructeurs déjà désignés, à savoir la Cse, la Cde, l’Ordre des architectes ainsi que les différentes sociétés d’assurances ont été sensibilisés dans le sens de livrer l’édifice avant le magal 2015. Un délai certes court, mais réalisable, selon Awa Diop, qui précise qu’outre la polyclinique, il y aura d’autres immeubles connexes, sur le même site de 5 hectares, dont l’immeuble Serigne Sidy Moctar Maty Lèye Mbacké, la pharmacie Serigne Ahmed Moctar Mbacké et ceux qui abriteront les logements des médecins ou encore de la promotrice.
Le Quotidien






Hebergeur d'image