leral.net | S'informer en temps réel

Contentieux au sein du mouvement navétane: Amadou Kane condamné


Rédigé par leral.net le Jeudi 6 Juillet 2017 à 12:48 | | 0 commentaire(s)|

C’est le énième rebondissement d’une bataille qui a débuté en 2012. Moussa Diaw Dieng, alors président de l’Organisation régional des activités de vacances ( Orcav) de Diourbel, avait contesté la suspension dont il fait l’objet au sein de l’Orcav national et avait attaqué son président, l’inamovible Amadou Kane, et d’autre responsables de l’instance suprême des « navétanes » en justice, pour faux et usage de faux en écritures publiques.

Il estime que la réunion du Comité directeur qui a prononcé sa suspension, ne s’est jamais tenue et que le procès-verbal portant sa sanction, est du faux. Entendus dans cette affaire vendredi dernier, Amadou Kane et Cie ont été placés sous contrôle judiciaire par le juge du 1er cabinet du tribunal de Diourbel.

Mais, en 2015, Moussa Diaw Dieng a été débouté avant que la Cour d’appel de Thies ne confirme son exclusion de l’Oncav. On pensait que l’affaire allait s’arrêter là. Que nenni, Moussa Diaw Dieng a saisi la Cour d’Appel Dakar.

C’est hier, mercredi que cette dernière a rendu son délibéré. La Cour a annulé tous les procès-verbaux qui suspendaient en 2012, Moussa Diaw Dieng et ses amis. Ainsi, l’actuel président de l’Oncav , Amadou Kane et El Hadji Ablaye Guèye, sont déclarés de faux et condamnés à payer solidairement 20 millions de FCfa à titre de dommages et intérêts au plaignant. Amadou Kane est aussi condamné à payer toues charges liées au procès.










Hebergeur d'image