leral.net | S'informer en temps réel

(Contribution) Les mensonges sur Dubaï ports

Dans une dépêche de l’APS en date du 26 mai 2010, le super ministre fils de son père lors d’une visite au port de Dakar aurait dit des choses qui semblent invraisemblables pour l’usager du port que je suis.
Ces déclarations du dauphin présumé sont sans doute pour essayer de faire oublier les déboires nés de ce qu’il est convenu d’appeler les commissions de 20 milliards planqués quelque part à Dubaï suite à la vente de la licence de téléphone Expresso à Sudatel


Rédigé par leral.net le Jeudi 27 Mai 2010 à 21:43 | | 13 commentaire(s)|

(Contribution) Les mensonges  sur Dubaï ports
l fallait sans doute au super ministre une bouffée d’oxygène au port pour continuer l’œuvre de mensonge tissé sur du fil blanc. Au total, il aurait dit 6 mensonges

Mensonge n° 1 : Dubaï Port aurait investi plus de 30 milliards de plus que prévu.

Dubaï Ports n’a même pas encore construit le troisième poste à quai du mole 6 alors qu’il devrait livrer le fameux port du futur début 2011. Nous sommes à quelques mois de 2011 et les fameux portiques de dpw sont encore des pièces de musée qui auraient servis au moins une décennie à Jebel Ali avant d’arriver à Dakar. Les autres portiques neufs ont du mal à travailler du fait que le poste à quai n’est pas encore réceptionné. Ce que le public doit savoir, c’est que Dubaï Ports travaille aujourd’hui avec le même type d’équipement trouvé sur place depuis 2008. Où est la révolution ?

Mensonge n° 2 : Nous avons dépassé le port d’Abidjan a dit le super ministre

Mensonge ne pouvait être plus grossier venant d’un ministre de la république sans doute qui prend les vessies pour des lanternes. Je me suis amusé a surfer dans le site du port d’Abidjan et j’y ai appris la vérité. Le terminal à conteneurs d’Abidjan a une superficie de 27 ha avec une capacité de stockage d’un million de conteneurs. Au terminal d’Abidjan, on compte 8 portiques de parc (RTG), 4 portiques d’une capacité de levage d’au moins 40 tonnes chacun et 2 grues mobiles d’une capacité de levage de 100 tonnes chacune. A Abidjan, les cadences navires porte-conteneurs dépassent les 60 mouvements à l’heure (2 portique par navire).

On est à des années lumières de Dakar et, le super ministre le sait bien même s’il chante le contraire.

Mensonge n° 3 : Dubaï ports a repris l’ensemble du personnel et doublé les effectifs

Rien de plus grave comme mensonge ! Allez demander aux travailleurs licenciés de Getma, Maersk et Sdv. Beaucoup parmi eux ont été licenciés s’ils n’ont pas fait de départ négocié. Dubaï a certes repris une partie du personnel de ces sociétés mais l’essentiel des effectifs du nouvel arrivant sont des journaliers recrutés à travers les sociétés d’intérim. Ces pauvres jeunes et femmes travaillent comme des forçats pour un salaire maigre de subsistance.

Mensonge n° 4 : Satisfaction des armateurs

Les armateurs ne sont pas contents de Dubaï. S’ils l’étaient, ils auraient augmenté les escales. Aujourd’hui, la triste réalité est que Dakar n’est plus un port de transbordement et les statistiques du port en matière de conteneurs ont largement chuté depuis l’arrivée de Dubaï. Cela, l’actuel DG du Port le sait bien.


(Contribution) Les mensonges  sur Dubaï ports
Mensonge n° 5 : Dubaï, un port sénégalais

En affirmant que c’est avec l’alternance que le port de Dakar est devenu sénégalais, le ministre a sans doute fait un lapsus. A quel sénégalais appartient le capital de Dubaï Port pour que le ministre ose affirmer cela ? S’agit-il d’un aveu qui accrédite la thèse selon laquelle les arabes ne seraient que des prête-noms pour des blanchisseurs d’argent amassé depuis 2000 ? La presse a intérêt à creuser cette faille en faisant des investigations sur l’actionnariat de Dubaï. Ce lapsus du ministre est déjà une piste sérieuse.

Mensonge n° 6 : Rapidité des opérations de livraisons

Demandez aux transitaires si Dubaï donne rapidement les conteneurs. Allez au port et vous verrez de longues files de camions qui attendent devant l’entrée du terminal parce que simplement il n y a pas assez de matériel pour poser les conteneurs. Et Dieu sait que Dubaï ne lésine pas à facturer l’intégralité du magasinage aux pauvres clients.
Au total, cette offensive de charme est malsaine et heurte la conscience.

Ceux qui la font savent que tôt ou tard, la lumière sera faite sur Dubaï Ports et ce jour là, il n y aura pas d’immunité présidentielle. Tous passeront à la barre.

Aujourd’hui, on parle de la nébuleuse de la licence accordé à Sudatel. Ce n’est sans doute rien face au crime commis avec Dubaï Ports qui contrôle le poumon de l’économie nationale.

La vérité finira par triompher. Seuls les menteurs semblent l’ignorer.


Moustapha Diop

Dakar

Taffadiop5@yahoo.fr



1.Posté par D-Diop le 27/05/2010 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Mr Diop de l´informations , le Diaspora prend Note .....

2.Posté par bouba le 27/05/2010 22:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur l'usager du port!
heureusement en tant que simple usager du port tu ne peux que mentir. Tu as quelles qualités pour évaluer ou contester les investissements réalisés par DP Wold?
Tu as le droit d'être contre Karim mais prendre des sénégalais pour des idiots, ce n'est pas poli de ta part.

3.Posté par jacob le 27/05/2010 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bouba il ne faut pas vous facher,nous senegalais de la diaspora savons qui est qui et qui fait quoi ton rimka n a qu a retourner chez soi

4.Posté par ous le 27/05/2010 23:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Diop, vous au moins vous parlez en connaissance de cause, et les informations que vous avez données sont dignes de foi, lorsque j'entendais le ministre karim wade et le directeur du port plastronner dans les médias 'on a dépassé tous les ports de la sous-région" je me suis dit qu'il y avait anguille sous roche. Et merci d'avoir éclairci cette lanterne. Mais au moins je savais déjà 2 choses, le port de Dakar même dans 10 ans n'égalera pas Abidjan, même Téma (Ghana) est préféré par le Mali que Dakar.
l'autre chose, c'est que le port de Dakar n'est plus sénégalais,

5.Posté par masta le 28/05/2010 00:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci M. Diop pour toutes ces informations, moi je suis un homme d'affaire, je ne connais pas grand-chose en politique mais je sais qu'il est très difficile de faire sortir son contener du port, je ne sais pas s'ils ont investis des milliards mais à mon avis, il n'y a pas un grand changement au port de dakar concernant la satisfaction de la demande clientèle. Je pense que Karim est un incompétent à qui on a tout donné mais qui n'a pas su faire ses preuves. Regardez tous les chantiers qu'il gère, aucun n'est terminé ou mal fait fini avec des scandales en a pu finir. Mais qu'il sache une chose cet ignorant de karim ne sera jamais président du pays car il a raté toutes les occasions qui lui ont été offertes par son vieux père débile. Une chose est sûr, si le futur président du Sénégal ne poursuit pas cet homme, il aura à faire au peuple. Karim est un voleur tout le monde le sait, la justice l'attendra le temps qu'il faut.

6.Posté par xam xam le 28/05/2010 04:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Mr Diop de l'information..cela confirme les combines des bandits qui nous gouvernent..la diaspora est a l'ecoute..merci de votre input

7.Posté par M. Dia le 28/05/2010 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci M. Diop vous n’avez fait qu’éclairer notre lanterne en faisant un bon travail que tout un chacun devrait faire, sincèrement je doutais de ce qu’ils ont avancé comme progrès de Dubaï Port Word. Mais je savais qu’ils ont licencié beaucoup de personnes, on demandé à ce que les conteneurs soient positionner le jour de leur embarquement et dès fois les sociétés ont des problèmes d’arriver à temps, tout est payer à leur niveau et l’état n’est pas en mesure de contrôleur les rentrés d’argent. On ne sait pas quel le deal qui lie karim wade à ces gens mais la vérité triomphera. Tout est mystère avec e régime de l’alternance on a tout vu, les crédibilités des sénégalais ont changé les mots en vogue sont : vols, blanchissement d’argent, détournement, pédophilie, arnaque, mensonge etc.


8.Posté par hamedin le 28/05/2010 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme toujours, votre éclectisme vous met à poile. En tout cas les arguments de Bara Sady ne font que confirmer les affirmations véridiques de Karim Meïssa Wade. Mais comme certains sénégalais ne souhaitent que l´hécatombe à notre cher pays, pour eux tous les moyens sont bons pour y parvenir.


Ferloo.com http://www.ferloo.com/spip.php?article1168

Bara Sady, Dg du Port autonome de Dakar : « Nous dépassons de loin tous les ports de la sous-région »

jeudi, 27 mai 2010 / Alassane Diallo

L’emprunt obligataire lancé actuellement par le Port autonome de Dakar (Pad) va servir à financer le chenal et le wharf pétrolier. Bara Sady est revenu dans cet entretien sur les travaux en cours au PAD qui en font un port leader dans la sous-région, mais aussi répondant parfaitement aux normes internationales.
Qu’est-ce que cet investissement sur le terminal à conteneurs peut avoir comme impacts sur l’activité du Port autonome de Dakar (Pad) ? Est-ce que le PAD est leader dans la sous-région ?
Il faut d’abord rappeler l’investissement, je crois que c’est extrêmement important. Nous avons ici quatre portiques dont deux Panamax, plus dix Rpg et Rtg, c’est-à-dire des chariots cavaliers. Nous manipulons dix sept (17) à vingt (20) mouvements de conteneurs en chargement-déchargement au niveau des navires avec déjà le matériel qui est en place et qui est opérationnel, on tourne autour de 45 à 50 mouvements/heure. Mais, avec ces portiques, il y aura un gain d’environ 30 à 40% de plus. Cela veut dire que ces équipements et le système informatique qui lui est associé, sont extrêmement importants pour les rendements et pour l’opérationnalité du port de Dakar. Avec ces investissements, en termes de rapidité d’opérations, nous dépassons de loin tous les ports de la sous-région. Je dis bien tous les ports de la sous-région. Vous ne trouverez pas dans ces ports là, quatre (04) portiques opérationnels et dix (10) Rtg. On veut rester très modeste, mais en termes d’équipements, on est loin devant les autres ports. En termes de sécurité, le terminal à conteneurs est certifié Iso 28 000 ; c’est l’un des rares terminaux de la sous-région à avoir cette certification en plus de la certification Isps. Et en termes également d’opérations sur les navires, nous n’avons plus de temps d’attente significatif et nous sommes l’un des rares ports à avoir travaillé sur le terminal, les navires en fenêtre. Alors, est ce que nous sommes leader, je vous laisse la réponse.
Il y a juste quelques jours, ici même, lorsqu’on inaugurait la gare maritime internationale de Dakar, vous évoquiez dans votre discours, la « Vision Port 2010 », est-ce que vous pouvez revenir sur cette vision ?
Je rappelle d’abord que cette vision avait été dégagée en 2003-2004. Nous avons réfléchi pour dire qu’est-ce que nous voulons que le port soit en 2010-2012. Nous nous sommes dit que nous voulons être un port leader. Et qu’est ce qu’il faut faire pour y arriver. Nous avons réfléchi à un certain nombre de plans d’actions. Le premier, c’était de réorganiser la structure et de certifier les processus. Nous avons certifié le port Isps ; nous l’avons certifié également Iso. Deuxième étape de ce plan d’actions en 2003, c’était de réaliser des investissements structurants. Nous avons défini un programme d’investissement avec notre conseil d’administration qui a tourné autour de cinquante (50) milliards, qui est aujourd’hui entièrement réalisé. Et cela consistait à réaliser cette gare maritime, l’extension du terminal à conteneurs qu’on vient de visiter, la réhabilitation du môle II et la réalisation d’une plateforme logistique. C’est cela la première phase du programme. Dans la deuxième phase, il fallait s’appuyer sur le Partenariat public privé (Ppp), suite à un appel d’offres, nous avons choisi DP World. Aujourd’hui, vous venez de constater les travaux qu’ils viennent de réaliser. Nous sommes venus voir ce que ce PPP apporte au port. Voilà un peu cette vision 2010 qui consistait à faire du port de Dakar une plateforme logistique de référence et je pense qu’on a franchi un grand pas aujourd’hui. Voilà à quoi consiste cette vision.
Cette semaine, on a remarqué que vous avez lancé un emprunt obligataire de dix (10) milliards sur le marché sous-régional, qu’est ce qui motive cet emprunt ?
D’abord, je dois souligner que ce n’est pas un emprunt d’envergure comme le premier emprunt que nous avons lancé. Cet emprunt obligataire est plutôt destiné à approfondir le chenal d’accès. Si vous avez des quais de treize mètres, si vous n’avez pas un chenal de treize à quatorze mètres, les bateaux ne pourront pas passer. C’est la voie d’accès. Donc, il appartenait au port de faire en sorte que le chenal soit approfondi à treize mètres. L’emprunt obligataire va servir à financer, pour partie, cet approfondissement. L’autre partie va servir à réhabiliter le wharf pétrolier qui est un wharf obsolète qui date de très longtemps et qui doit également répondre aux normes internationales. C’est un emprunt, sommes toute modeste, mais qui va nous permettre d’emprunter nécessairement et de pouvoir investir sur l’outil portuaire afin de le rendre opérationnel et conforme aux normes internationales

9.Posté par le solitaire le 28/05/2010 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mr diop,
deux questions me taraudent l'esprit depuis longtemps.
si un même projet portuaire est fait en mauritanie, en gambie, en guinée bissau, en guinée conakry, en sierra léone, au libéria, au bénin, au togo, sans compter les existants en côte d'ivoire, au ghana et au nigéria, que va t il se passer? si en plus, tous ces pays developpent des aéroports internationaux et une infrastructures hotelière niveau 5 étoiles, où irons nous?
seconde question. toutes ces infrastructurtes, sont elles propriétés de sénégalais, des wade ou d'étrangers?

10.Posté par cissé le 28/05/2010 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A l'image de Mr Diop tous les patriotes doivent rester alerte et traquer le mensonge au jour le jour.Nous avoir l'impérieux devoir de prouver a wade and co que nous ne sommes pas dupes et ainsi défendre le peuple contre les crimes économiques.Les véritables Patriotes en dignes descendants de leurs glorieux ancetres doivent se dresser et barrer la route a ce minus qui se croit Hercule.Karim Wade est un minable mafiosi qui est en train de piller notre pays tout en dilapidant nos maigres ressources avec la complicité de son pater...
En utilisant des methodes démocratiques et pacifiques nous devons defendre notre pays et notre peuple.A l'image des grands resistants d'hier nous voila face a l'histoire .Serons nous des agneaux ou alors des lions?

11.Posté par Bodji SO le 28/05/2010 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MOI JE CROIS QUE CE QUE mOUSTAPHA DIOP VIENT DE DIRE C"EST CE QUI SE PASSE PARTOUT AU NIVEAU DU SENEGAL.
Le mensonge,la contreverité, les magouilles et autre sont instaurés en régle de gouvernance.
C"est Monsieur le président de la république qui avait publiquement annoncé que ce dont il a besoin c'est des projets pour pouvoir utiliser tout l'argent qu'il dispose.
Donc Wade qui était surliquide en 2002 est aujourd'hui fauché comme un rat de Mosquée. Et le fait qu'il soit fauché est irréfutable car à présent l'état est acculé par les Bailleurs de fonds telque la banque mondiale et le FMI.
Toutes les maigres ressources du Sénégal on été pillées à partir de Marchés de Travaus HAUTEMENT SURFACTURES et aujourd'hui l"état est incapable de payer les ENTREPRISES QUI LUI ONT LIVRées des travaux Clé à Mains.
AUJOURD'HUIT L'ETAT est contraint par les institutions financieres d'arreter les Travaux qui ne sont pas démarrés affin de payer la Dette INTERIEURE QUI NE CESSE D'AUGMENTER.
Alors apres les prets contractés aupres des partenaires,Les emprunts obligataires pour payer les dettes l'état est sommé par les instututions de solder les Entreprises.
N'ayant pas de recours il est obligé d'arreter les travaus qui n'avait pas commancé et de payer ceux qui sont terminés et malgré le fait qu'il vient de terminer une loi rectificative budgetaire.
IL EST URGENT QUE LES INTELECTUELS QUI SONT AU SEIN DU PDSL ET LES ALLIERS DE MAITRE WADE PRENNENT LEUR RESPONSABILITES CAR IL N'ON PAS LE DROIT DE L'AISSER LA SITUATION DU PAYS LE LEUR S'ENFONCER D'AVANTAGE DANS LA MALGOUVERNANCE.
Leur foi et le fait que le SENEGAL leur a tout donné doivent primé sur leur propre interet.
L'HEURE EST GRAVE ET IL EST HONTEUX QU'ILS SE TAISENT DANS LE SEUL BUT D'ASSOUVIR LEUR PROPRE INTERET.
Aujourd'hui les plus proches collaborateurs du président save que le Pays est mal géré et que si cela continue se sera le désastre et la nation ne va jamais les pardonner d'avoir tu la vérité.
Les chantier de THIES CT L'ARNAQUE idem pour l'avion du président, l'ANOCI, la SENELEC, SUDATEL, DUBAI PORT, LES ICS
MAITRE WADE EST VIEUX ET PEUT ETRE QU'IL NE JOUIT PLUS DE TOUTES SES FACULTES ET SON ENTOURAGE EST COMPOSE DE NULARDS QUI NE SONT MUS QUE PAR LA PROPRES INTERET.
SI LE MAITRE EST TROP VIEUX POURQUE DEMAIN IL RENDE COMPTE CE NE SERA PAS POUR LEUR CAS ET PUISQUE LES CRIMINELS NE PEUVENT PLUS SE CACHER DANS CE MONDE GLOBALISE IL EST TEMPS QU'IL PRENNENT LEUR DECISION

12.Posté par mimI BARRO le 28/05/2010 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BRAVO M. DIOP GOOD JOB ! LES PERSONNES CONCERNEES (PROFESSIONELS DU MILIEU ET USAGERS) SAVENT QUE VOUS N'AVEZ DIT QUE LA VERITE.

13.Posté par ngagne le 28/05/2010 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien dit seul un homme du milieux peut dire cette verite.toi et moi sommes du meme cote.dubai port na fait ke nous rendre notre travail dure .merci vous avez tout dit.j,esperes k,. ils reviendront a de meilleures.dieu fasse k,ils revoient la facturations des magasinages

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image