leral.net | S'informer en temps réel

Coordonnateur de l’Apr du département de Kanel, Daouda Dia dépouille le Pds et Bokk Gis Gis de leurs conseillers municipaux

Le Coordonnateur de l’Alliance pour la République (Apr) du département de Kanel et non moins maire de la commune d'Orkadiéré, Daouda Dia s’est lancé dans une politique de massification de l’Apr, en débauchant des conseillers municipaux du Parti démocratique sénégalais (Pds) et de Bokk Gis Gis. En effet, quelques réalisations ont été faites dans le domaine de l’agriculture pour développer la commune malgré les difficultés rencontrées pour trouver un financement avec l’Acte 3 de la Décentralisation.


Rédigé par leral.net le Dimanche 14 Juin 2015 à 20:32 | | 6 commentaire(s)|

Coordonnateur de l’Apr du département de Kanel, Daouda Dia dépouille le Pds et Bokk Gis Gis de leurs conseillers municipaux
Le maire de la commune d’Orkadiéré dans le département de Kanel, dans la région de Matam, a accueilli, samedi, des conseillers municipaux du Parti démocratique sénégalais (Pds) et de Bokk Gis Gis. Cela entre dans sa nouvelle politique de massification du parti de Macky Sall. Ces derniers ont décidé de rallier le camp présidentiel pour disent-ils, accompagner le président de la République afin de développer le Sénégal. Ainsi, expliquent-ils, leur but, c’est d’élargir afin qu’il n’y ait plus une opposition dans la localité.

« Nous sommes là, pour soutenir le président de la République, Macky Sall. Aussi l’accompagner dans son combat pour l’autosuffisance alimentaire en riz en 2017. Et également, développer le Sénégal à travers le Plan Sénégal émergent », a déclaré, Amadou Ndiaye, conseiller municipal et ex-responsable de Bokk Gis Gis qui vient de rejoindre l’Apr. Son camarade Oumar Dièye, conseiller municipal de la commune d’Orkadiéré et ancien du Pds de dire qu'il a pris la décision de rejoindre l’Alliance pour la République parce qu’il est agriculteur et qu’il se retrouve dans ce que fait le président de la République à travers le Pse « qui est en train de mettre en place une nouvelle politique agricole pour arriver à une autosuffisance alimentaire en riz d’ici 2017 ».

Le maire de la commune d’Orkadiéré, Daouda Dia, souligne que « ces conseillers ont décidé d’accompagner le président de la République à travers son programme auquel ils adhèrent. Parce qu’ils ont vu les réalisations du Président. C’est, ces réalisations qui les ont convaincu de rejoindre l’Apr au niveau de la commune afin d’accompagner le président ». Le questeur à l'Assemblée nationale annonce que d’autres conseillers et responsables politiques de l’opposition sont attendus dans les prochains jours pour rejoindre le parti de Macky Sall. Pour ce, dit-il, le meeting de ralliement a été décalé, afin de mettre de permettre aux nouveaux adhérents de s’exprimer publiquement.

15 puits réalisés dans la commune par la mairie

Pour ce qui est des réalisations faites dans sa commune, le maire d’Orkadiéré s’est dit satisfait de ce qu’il a eu à faire dans sa commune malgré les difficultés qui existent pour trouver les financements avec l’Acte 3 de la Décentralisation. « Ce n’est pas évident avec l’Acte 3 de la Décentralisation d’avoir les moyens qu’il faut pour financer les projets pour les communes. L’Etat a décentralisé beaucoup de compétences, mais les mesures d’accompagnement n’ont pas suivi. Toutes les mairies du Sénégal sont confrontées à ce problème. Il y a un problème de moyens », dit-il. M. Dia souligne que les communes n’ont pas encore assez de ressources nécessaires pour réaliser leurs ambitions. Ce qui fait qu’elles ont énormément de difficultés à exécuter leurs programmes. Néanmoins, il y a des leviers qu’ils leur permettent d’avoir les moyens au niveau de leurs collectivités locales. D’ailleurs, informe-t-il, « nous sommes dans une zone agricole. En collaboration avec le gouvernement, il y a des choses qui sont en train d’être faites avec le programme des domaines agricoles communautaires qui va être installé dans la zone avec l’appui du gouvernement ». Aussi, dit-il, il y a un stade qui est en train d’être construit. Ces programmes réalisés avec l'appui du gouvernement vont permettre aux maires d’avoir des réalisations concrètes. « Depuis que je suis là, j’ai réalisé 15 puits dans ma commune parce qu’il y a un besoin en eau », informe-t-il.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image