Leral.net | S'informer en temps réel



Côte d’Ivoire : L’assistante de Mme Zuma (Ua) refuse de serrer la main à Ouattara

le 4 Juin 2015 à 09:54 | Lu 980 fois

Côte d’Ivoire : L’assistante de Mme Zuma (Ua) refuse de serrer la main à Ouattara
On aura de la récente mission de l’Union africaine sur les bords de la lagune Ebrié, la promesse faite par Alassane Ouattara de quitter le pouvoir après deux mandats, s’il était réélu en octobre 2015. 

Mais, un incident aussi inhabituel que désarçonnant, a émaillé la rencontre entre le chef de l’exécutif ivoirien et la délégation conduite par Nkosazana Dlamini-Zuma. Jeune Afrique s’en fait l’écho, dans sa dernière édition, sous le titre fort évocateur : « l’offense faite à Ado ». 

Au cœur de l’incident, Senia Bachir Abderahman, l’assistante personnelle de la présidente de la Commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, originaire du Sahara Occidental. Elle a refusé, ce 27 mai, de tendre la main au président Alassane Ouattara, qui lui avait, pourtant, rendu la politesse. Senia Bachir Abderahman aurait prétexté de convictions religieuses pour justifier son refus de répondre à la main tendue d’Alassane Ouattara. Le geste, à la fois maladroit et inattendu, a jeté un malaise dans l’assistance, notamment du côté de la délégation de l’Union africaine. JA apprend que la Présidence ivoirienne a confirmé les faits, mais, elle aurait préféré les minimiser. 

L’incident n’a pas gâché l’audience qui se tenait au palais de la Présidence. Alassane Ouattara et Nkosazana Dlamini-Zuma se rencontraient en marge de la 50e assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (Bad). Le chef de l’État a assuré à Mme Dlamini-Zuma qu’il se retirerait de la gestion des affaires après son second mandat, s’il était élu. Alassane Ouattara a reçu la délégation africaine en présence du ministre d’État, en charges des Affaires étrangères, Charles Koffi Diby. 

afrik53.com