leral.net | S'informer en temps réel

Côte d'Ivoire arrêté par la fureur des supporters sénégalais


Rédigé par leral.net le Samedi 13 Octobre 2012 à 19:25 | | 9 commentaire(s)|

Côte d'Ivoire arrêté par la fureur des supporters sénégalais
En match retour des qualifications pour la CAN 2013, le Sénégal recevait samedi soir la Côte d'Ivoire avec l'obligation de remonter deux buts de retard, les Ivoiriens s'étaint imposés 4 à 2 à domicile. Cependant, les choses ne se sont pas passés comme l'espéraient les supporters sénégalais puisque grâce à un doublé de Drogba, les Elephants menaient 2 à 0 en seconde période. Furieux, les spectateurs ont commencé à mettre le feu dans des tribunes, obligeant l'arbitre de la rencontre a renvoyer les deux formations aux vestiaire à un quart d'heure de la fin. Les organisateurs ont même dû organiser l'évacuation des supporters ivoiriens, cibles de projectiles. On ne sait pas encore si le match pourra reprendre.



1.Posté par sdf le 13/10/2012 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

esprit tres "mbeur" des supporters

2.Posté par DIOP le 13/10/2012 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VIVEMENT QUE LE SENEGAL SOIT SUSPENDU 5 ANS AU MINIMUM.
Le football nous a porté trop de mal, que du mal.
Nous avons parmi les meilleurs joueurs de l'Afrique mais nous n'avons jamais pu gagner un seul trophée.
Les arbitres prennent les sénégalais comme des individus dociles, des personnes trop civilisées.
Le résultat de ce qui est arrivé ce soir n'est pas le fruit de la déception mais plutôt de la frustration de trop par rapport aux décisions arbitrales contre le Sénégal.
Au match aller, l'arbitre avait accordé gracieusement un pénalty à la Cote d'Ivoire. Comme cela ne leurs suffisent pas, ils viennent cracher sur notre figure. Oui, le premier but du match vient d'un coup de franc imaginaire. Et pour pointer le couteau dans la plaie l'arbitre siffle un pénalty, origine du deuxième but.
Est-ce la jalousie de certains africains face à la démocratie sénégalaise qui nous vaut ces sanctions. Devant ma télé et loin du Sénégal, je suis attristé et écœuré de ces décisions arbitrales. J'adhère entièrement à 200% de la réaction des supporters. Au moins cet acte m'a libéré un peu de ma colère, pas contre nos adversaires du jour, nos voisins et frères ivoiriens, mais contre les dirigeants du football africain. On se rappelle le match du Sénégal au Cameroun.
Je m'explique mon soutien la suspension du Sénégal, même avant la prononciation officielle de la CAF ou de la FIFA. Le foot nous coute cher et ne nous rapporte rien du tout. Le Sénégal est un pays du tiers monde, un pays pauvre qui ne doit pas prendre trop en considération le football dans son arbitrage budgétaire. Au moins durant la suspension, les milliards que l'État déverse pour le foot seront redirigés vers d'autres secteurs plus prioritaires et plus utiles pour la population.
Il ne doit plus être notre sport roi. Les joueurs semble-t-il se maraboutent entre eux. Nos marabouts, s'ils ne travaillent pas pour la perte du Sénégal, nous font des chantages.

3.Posté par joseph koto le 13/10/2012 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je demande pardon a toute la population sportive du senegal pour la prestation de l equipe nationale notre objectif etait de bien faire mais helas bonne continuation a l equipe de la cote d ivoire

4.Posté par rama!! le 13/10/2012 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la honte!!! la population Sénégalaise devient de plus en plus insoutenable.maintenant on n'a de plus en plus une mauvaise image que la population vehicule.nous les sénégalais de l’extérieur vous nous foutez la honte. nagnou kholate sougnou bop té défar sougnou image l'indiscipline gagne la population sénégalaise comme une épidémie

5.Posté par Phylama le 14/10/2012 06:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Être démocrate, c'est aussi savoir perdre...même au foot et se remettre en cause au lieu d'accuser l'arbitre

6.Posté par Bécaye Diop le 14/10/2012 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi ne pas investir dans le basket et oublier un peu le foot? L'état devrait construire des terrains de basket un peu partout dans le pays et encourager la protique du basket qui nous a fait gagner q des trophées. Le foot c'est trop compliqué pour nous

7.Posté par Aziz le 14/10/2012 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Diop,
A vous endre parlez ainsi on se demande s'il reste encore au Sénégalais des valeurs cardinables indispensable à une communauté pourb meroiter le respect de ses semblabes.
Dire que les autres sont jaloux de la démocratie sénégalaise à travers les dérives des hooligans des banlieux de Dakar, ces gens qui ont fini de prouver à la face du monde leur violence à travers les arênes de luttes et les matchs de Navétanes ne peuvent pas faire la fiérté d'un bon sénégalais.
Etre démocrate c'est de savoir respecter les autres et admettre qu'en compétition il y'a toujour un vainqueur et s'en remettre à dieu et préparer une revanche dans la dignité.
Imaginer que les Ivoiriens descendent à tréchville ou à Yopougon pour venger leurs fréres bléssés au cours de ces incidents sur des pauvres sénégalais vivants en cote d'ivoire et totalement innocents de ce qui s'est passé à Dakar.
Le Sénégal doit revoir son foot ball, s'il desindividualités qui ont brillé à l'étranger dans équipes bien structurées, le foot ball collectif à toujours fait défaut au plan national.
Il faut arreter d'accuser toujours les autres au point de ne pas se remettre en question pour corriger ses faiblesses.
Depuis l'éxpédition d'asmara toutes les défaites des différentes équipes du Sénégal sont attribuées soit à l'arbitrage, au coatch si ce n'est le président de la fédération qui est visé.
Il banir la violence dans les stades et ne pas lier la contreperformance del'équipe au probléme d'arbitrage, le pénalty accordé à l'équuipe de Cote D'ivoir est indiscutable.

8.Posté par max le 14/10/2012 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce sera toujours la deception dans tous les domaines tant que les interets scryptopersonnels priment sur les interets de la nation et tant que nous continuerons de nous mettre dans la tete que le merite n existe pas et que le travail ne paye pas il faut en toute chose avoir un bon marabout en reniant meme au bon Dieu Ce que les kharkhafoufa senegalais savent faire c est de tuer de detruire les personnes les projets personnels et placer les malhonnetes a la place des honnetes ils n ont qu a continuer cela en attendant la mort et l enfer seul le travail honnete paye tout autre chose aquise malhonnetement ne profite jamais comme le disent les wolofs "ganthiakhou seunela"

9.Posté par rama!! le 14/10/2012 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A vous les journalistes au lieu de parler de danseurs de chanteurs et de politiciens parler plutôt de la violence qu'engendre les banlieue senegalaise et la jeunesse des crimes et autres qui çi passent. aider les senegalais à se ressaisir parler des frontieres senegalaise qui manquent de controle y'a trop de laisser aller qui risque de nous coutez cher dans les années à venir.Mais en matieres de parler de futilité vous etes ROI!!!.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image