Leral.net | S'informer en temps réel



Côte d’Ivoire : société civile et hommes politiques sénégalais pour le départ de Gbagbo

Rédigé par (Plus d'informations demain sur leral .net) le 26 Décembre 2010 à 14:49 | Lu 505 fois

Des organisations de défense des droits de l’homme, des partis politiques, des membres de la société civile sénégalais ont invité la communauté internationale à diligenter le départ de Laurent Gbagbo du pouvoir en Côte d’ Ivoire, par la négociation ou à défaut par la force.


Côte d’Ivoire : société civile et hommes politiques sénégalais pour le départ de Gbagbo
C’est le seul moyen d’éviter à la fois le chaos en Côte d’ Ivoire et dans la sous région, ont-t-ils estimé au cours d’un point de presse vendredi à Dakar.

Alioune Tine, président de la Rencontre Africaine des droits de l’Homme (RADDHO) estime que Laurent Gbagbo veut s’installer dans une logique plus ou moins suicidaire qui risque d’installer le chaos, l’instabilité en Côte d’Ivoire et dans toute la sous région. C’est pourquoi selon lui, le moment est venu d’agir et de mettre un terme à cette situation d’impasse.

"Nous attendons des actions très concrètes de la part des chefs d’Etat africains. C’est-à-dire qu’ils doivent d’abord négocier avec Gbagbo pour qu’il quitte le pouvoir. Mais à défaut, nous pensons qu’il serait irresponsable de la part de Chef d’Etat et les gouvernements de continuer à laisser Gbagbo installer le chaos ", a déclaré M. Tine.

Pour lui, la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’ Afrique de l’ouest, regroupant quinze pays) peut avoir une fonction dissuasive en massant des troupes au Ghana.

El Hadj Abdoulaye Seck d’Amnesty Sénégal a appelé la communauté internationale à prendre des décisions assez fortes et surtout à tout faire pour que ces décisions soient appliquées pour mettre fin aux graves violations des droits de l’homme notées en Côte d’ Ivoire.

"Aujourd’hui tous les acteurs en Côte d’Ivoire sont informés des décisions qui sont prises au niveau politique et de la déclaration qui a été faite par l’adjoint au procureur de la Cour pénale internationale de sanctionner toutes les exactions relatives aux violations des droits humains. Gbagbo et hommes peuvent actuellement être sourds à la demande de communauté internationale mais un jour ou l’autre les personnes impliquées répondront devant la justice internationale", a-t-il averti.

Parmi les partis politiques sénégalais, qui réclament le départ de Laurent Gbagbo, figure la Ligue démocratique (LD).

"Les citoyens africains sont gravement préoccupés par la dégradation de la situation en Côte d’Ivoire. A l’unisson ils souhaitent ardemment que le président Gbagbo accepte le verdict des urnes pour que ce grand pays puisse enfin, après 10 ans de tragédie, retrouver le chemin de la stabilité, du développement économique et de la réconciliation nationale", a déclaré son leadeur Abdoulaye Bathily.

Il estime que la situation en Côte d’Ivoire est l’expression d’ une crise de leadership profonde qu’il y a aujourd’hui en Afrique.

"Si cette crise n’est pas réglée aucun pays de la sous région ne sera désormais épargné. Parce que chacun pourra refuser le verdict des urnes, faire recourir à des forces armées et tenir les populations en respect. C’est un précédent dangereux", a-t-il dit.

D’ailleurs dans son dernier communiqué, le secrétariat politique de la LD indique que "Gbagbo doit quitter le pouvoir sans délai et par tous les moyens, y compris par l’usage de la force".


1.Posté par Mamadou le 26/12/2010 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je comprend votre preoccupation, merci de vous soucier de le cote d ivoire mais vous ferez mieux de venir sur le terrain pour mieux apprecier les choses au lieu de rester tres loin pour juger les evenements. vous n'ecoutez seulement que les medias occidentaux qui eux ont deja pris le parti d'Allassane parce que c'est lui peut mieux leur vendre la Cote d'ivoire que vous defendez tant. Donc je vous invite en Cote d'Ivoire pour comprendre ce qui se passe reellement. d'alleurs Gbagbo invite tous ceux qui le desirent de venir en Cote d'Ivoire pour recompter les voix si c'est lui qui a tord il s'en ira

2.Posté par degny zegbe aubain le 28/12/2010 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

regler les problemes que vous avez au senegal avans de parler de la cote d'ivoire la cote d'ivoire nai pas a vendre aller le dire aux français et aux americains merci.

3.Posté par Koukougni le 01/01/2011 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chers amis de la CI, vous ne vivez pas en CI mais vous avez vu juste le problème de notre pays. les deux premiers intervenants sont peut etre les conditionnés qui subit un lavage de cerveau par la RTI, et bien qu'étant en CI ne sauront jamais analysés la situation. Ne vous laisser pas distraire vous etes sur le bon chemin et la CI a vraiment besoin de vos soutiens. Continuer de nous soutenir et continuer de faire entendre vos voix pour continuer la pression. Actuellement les pressions ont baissé et il semble se plaire dans cette situation. Vous la communauté africaine on ne vous sent pas dans cette affaire qui est une lutte pour la democratie. Or je pense que si vous vous lever et contnuer à parler ça va certainement produire des effets.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site