Leral.net | S'informer en temps réel



Côte d`Ivoire : la TV publique renaît sous le signe de la "réconciliation"

Rédigé par ( Les News ) le 9 Août 2011 à 17:09 | Lu 1289 fois

Abidjan, 9 août 2011 (AFP) - La télévision publique ivoirienne a recommencé mardi à émettre, sous le signe de la "réconciliation" après une crise post-électorale qui a déchiré le pays et détruit ses propres équipements.


Côte d`Ivoire : la TV publique renaît sous le signe de la "réconciliation"
Nouveau logo, nouveaux décors, nouveaux génériques: instrument majeur de la propagande des partisans de l`ex-président Laurent Gbagbo durant la crise (décembre 2010-avril 2011), la Radio Télédiffusion ivoirienne (RTI) a fait peau neuve.

Les Ivoiriens ont retrouvé l`émission "Matin bonheur", qui dans sa rubrique "l`expression du jour" a choisi "réconciliation: "rétablissement de l`amitié entre des personnes brouillées".

La RTI "doit accompagner le gouvernement dans la réconciliation et la reconstruction" de la Côte d`Ivoire, a expliqué le ministre de la Communication, Souleymane Coty Diakité, lundi soir au journal télévisé de la TCI (Télévision Côte d`Ivoire), qui remplaçait depuis avril la chaîne.

Créée en 1963 et bénéficiant d`un plan de réhabilitation de cinq milliards de francs CFA (environ 7,6 millions d`euros), la RTI "est un symbole et fait partie de notre patrimoine", a ajouté M. Diakité.

Au-delà des premiers changements immédiats, une refonte des programmes est annoncée pour octobre.

Après la destruction de ses équipements durant la bataille d`Abidjan du début avril, la RTI avait cessé d`émettre et été supplantée par la TCI, créée en janvier pour la contrer par le camp du chef d`Etat Alassane Ouattara.

Comparée par les pro-Ouattara durant la crise à "Radio Mille collines", qui relayait les appels au génocide des Tutsi au Rwanda en 1994, la RTI véhiculait des messages hostiles au camp Ouattara et à ses alliés, ONU et France surtout.

La Haute autorité de la Communication audiovisuelle (Haca) a salué dans un communiqué un "retour qui est une étape de plus vers la normalisation", et appelé la RTI à promouvoir la "cohésion sociale".

La Haca est chargée de mettre en chantier une libéralisation de l`audiovisuel en Côte d`Ivoire. La TCI, qui a désormais cessé d`émettre, pourrait renaître selon les autorités, qui n`ont pas encore décidé sous quelle forme.

La crise née du refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à la présidentielle de novembre 2010 a fait au moins 3.000 morts.
abidjan.net