Leral.net | S'informer en temps réel



Côte d`Ivoire: un imam tué lors de heurts à Abidjan (responsables religieux)

Rédigé par Par la rédaction De leral.net le 16 Mars 2011 à 14:06 | Lu 1125 fois

Côte d`Ivoire: un imam tué lors de heurts à Abidjan (responsables religieux)
ABIDJAN - Un imam a été tué mardi lors de violences à Abidjan, en proie à des affrontements quotidiens entre partisans du président ivoirien reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara et son rival Laurent Gbagbo, ont indiqué mercredi deux responsables musulmans.

"Depuis hier (mardi) soir, ça tirait" dans le secteur Port-Bouët 2, uneenclave pro-Ouattara du quartier de Yopougon (ouest), bastion du président sortant Laurent Gbagbo, a indiqué à l`AFP l`imam Idriss Koudouss, président du Conseil national islamique (CNI).

"Il paraît que l`imam, après la prière de 18H00 (locales et GMT), était debout sur le seuil de la porte de la mosquée et que c`est là-bas qu`il a reçu les balles et il est tombé, il est mort", a-t-il ajouté.

"Ca tirait partout, je crois que c`est une balle perdue, je ne pense pas qu`on l`ait visé. Je sors du commissariat où je suis venu faire les papiers. On fera l`enterrement après la prière de 13H00", a-t-il dit.

L`imam Ousmane Diakité, secrétaire exécutif du Conseil supérieur des imams en Côte d`Ivoire (Cosim), a confirmé la mort de cet imam du quartier Port-Bouët 2, mais a de son côté affirmé que le religieux avait été visé.

"Hier (mardi) à 18H30, l`imam se trouvait dans l`enceinte de la mosquée lorsque des hommes armés ont tiré sur lui, il est mort. Nous déplorons ces événements et appelons les autorités à assumer leurs responsabilités", a-t-il dit.

"La mosquée n`a pas de rôle politique. Le conflit que connaît la Côte d`Ivoire est politique et doit être réglé de façon politique. C`est une épreuve difficile, je demande aux jeunes de rester calmes, de n`attaquer ni église ni prêtre", a-t-il poursuivi.

Selon lui, "depuis le 27 décembre 2010, nous avons déploré des agressions contre plus d`une dizaine de mosquées à Abobo (nord), Adjamé (nord) et Yopougon (ouest) notamment".

La crise née du scrutin présidentiel du 28 novembre a déjà fait près de 400 morts en Côte d`Ivoire, selon l`ONU, et menace de dégénérer en guerre civile.


1.Posté par le roi le 17/03/2011 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que le Bon Dieu le pardonne de tous ces péchés.

2.Posté par cheikh le 17/03/2011 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut que vous reagissez vous les musulmants.bagbo est un idiot

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Plus de Télé
< >