leral.net | S'informer en temps réel

Coup de force contre Fada à l'Assemblée: Me Wade ligoté par l'article 22


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Octobre 2015 à 10:10 | | 6 commentaire(s)|

Coup de force contre Fada à l'Assemblée: Me Wade ligoté par l'article 22
Modou Diagne Fada va-t-il quitter la tête du groupe parlementaire des Libéraux et des démocrates ? Me Wade a exprimé sa volonté de débarquer le chef des frondeurs du Parti démocratique sénégalais (Pds) et le remplacer par sa « sœur » Aïda Mbodji. Mais, le Pape du Sopi qui compte sur le soutien de ses alliés de Rewmi, de l’Ucs, du Fsd/Bj, de Bokk Gis Gis et de l’Aj, risque de se heurter sur le règlement intérieur de l’Assemblée nationale. L’article 22 dudit règlement stipule que « les modifications apportées à la composition d’un groupe seront portées à la connaissance du président de l’Assemblée nationale, sous la signature du député intéressé s’il s’agit d’une démission, sous la signature du président du groupe s’il s’agit d’une adhésion ou d’un apparentement ». En d’autres termes, les nouveaux adhérents sur qui compte le Pds ne peuvent pas rejoindre le groupe s’ils ne bénéficient pas de la signature de… Modou Diagne Fada, seul habilité à porter leur adhésion auprès du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse. Et il est sûr que Fada « refusera » l’adhésion de ceux qui viendront en renfort pour le démettre de son poste.

Face à cet écueil, l’alternative qui s’offre aux députés est de démissionner du groupe parlementaire libéral et de former un autre groupe. Seulement, le « nomadisme » parlementaire a été banni depuis.






Hebergeur d'image