leral.net | S'informer en temps réel

Coups et blessures volontaires : Ils malmènent l’Imam et détruisent ses biens

LERAL.NET L’imam Babacar Sèye a eu le corps ensanglanté. Le guide religieux a été bastonné puis roulé par terre par les nommés Djibril Diop et Ousmane Mbengue, alias, Toto. Le seul tort de l’autorité religieuse est de s’être rendu chez le site de la coopérative des habitants de Keur Mbaye Fall pour voir l’état d’avancement de travaux de construction sur sa parcelle.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Décembre 2011 à 11:15 | | 0 commentaire(s)|

Coups et blessures volontaires : Ils malmènent l’Imam et détruisent ses biens
Sur place, il est interpellé par Djibril Diop et Ousmane Mbengue, alias Toto. Ceux-ci demandent à l’imam de déguerpir des lieux. Mais l’homme religieux refuse et revendique la propriété du Site. Ses interlocuteurs voient rouge et se mettent à démolir la fondation et autres matériels de construction.

Piqué au vif, l’imam intervient et tente de s’y opposer. Mais, ses vis-à-vis le prennent au collet et l’envoient au sol. Ils s’acharnent sur lui et le blesse à l’oreille gauche et à la tête. Saignant abondamment l’imam débarque dans ce piteux état à la gendarmerie de la zone frange industrielle pour déposer une plainte pour coups et blessures volontaires et destruction de biens d’autrui.

Les mises en cause ont dégagé en touche les allégations de l’imam plaignant. Djibril Diop affirme être le propriétaire du site sur lequel se trouve le terrain du guide religieux. Il nie avoir commandité et envoyé des nervis bastonner la partie civile. « Je suis dans mes droits de revendiquer la propriété du site en question. Je n’ai en aucun moment saccagé ni touché à ses briques. Le site appartient à la famille de ma défunte mère dépositaire de 2 hectares. La coopérative des habitants de Keur Mbaye Fall cherche à me spolier le domaine foncier », dixit Diop qui indique n’être pas présent au moment des faits.






Hebergeur d'image