leral.net | S'informer en temps réel

Coupures de courant, retard de salaires... : Les travailleurs de l’Aps dans l’impasse

La situation qui prévaut à l’Agence de presse sénégalaise (Aps) est loin d’être des meilleurs. Les travailleurs ont listé les maux de cette boite qui, selon eux, contrastent avec les privilèges faits par le Directeur général.


Rédigé par leral.net le Jeudi 7 Mai 2015 à 13:04 | | 5 commentaire(s)|

Coupures de courant, retard de salaires... : Les travailleurs de l’Aps dans l’impasse
Les travailleurs de l’Aps vivent, depuis quelques temps, dans des conditions très difficiles. A en croire le journal Le Quotidien, « la maison est sans téléphone fixe, depuis, à cause d’une facture de 33 millions de francs Cfa. La production des dépêches a, aujourd’hui, considérablement chuté à cause des problèmes d’internet. Récemment, les usagers ont eu du mal à accéder au site internet de l’agence. Le système est, en effet, bloqué à cause de factures impayées à la Sonatel. La faute à l’agent comptable particulier et à la direction qui ont cumulé ces factures pendant des années alors qu’ils auraient pu les régler à hauteur de 14 mille 800 francs par mois », indiquent des sources qui ajoutent qu’un audit de la boite est entamé par l’inspection générale des finances et que, jusque-là, rien n’est encore publié. Entre-temps, indiquent-ils, les choses se sont empirées. « Rien que les derniers développements constatés renseignent, à plus d’un titre, sur une déliquescence totale induite par un véritable pilotage en vue ». Pour les travailleurs de l’Aps, cette situation précaire qu’ils vivent contraste avec celle du Dg qui bénéficie d’un salaire de 3 000 000 francs Cfa et de 500 litres de carburant. Aussi, n’ont-ils pas manqué de l’égratigner. « Ce qui intéresse le Directeur général de l’Aps, c’est son salaire et autres privilèges, notamment sa dotation en carburant qu’il perçoit en espèces alors que, les textes en la matière, stipulent que cette dotation doit se faire en valeur (coupons, bons d’essence) », regrette ces sources qui rappellent qu’ils n’ont toujours pas reçu leur salaire du mois d’avril.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image