leral.net | S'informer en temps réel

Cour d’Appel de Dakar : Ahmed Khalifa Niasse gagne contre Ndèye Maty Djigueul ( Document )

L’avocate perd son procès en Appel contre Ahmed Khalifa Niasse et l’une de ses sociétés, Bestrib

Le procès qui n’a cessé de défrayer la chronique depuis prés de six ans vient, en effet, de connaitre son épilogue.
L’avocate Ndéye Maty Djigueul, ancienne épouse de Sidy Lamine Niasse, après s’être acharnée contre celui qui fut son beau-frère, M. Ahmed Khalifa Niasse, a perdu son procès. Malgré ses montages juridiques ficelés de manière hermétique, parce qu’appartenant au monde souterrain du Barreau où les labyrinthes se suivent et se ressemblent.


Rédigé par leral.net le Mercredi 8 Juillet 2015 à 03:18 | | 5 commentaire(s)|

Cour d’Appel de Dakar :  Ahmed  Khalifa  Niasse gagne contre Ndèye  Maty  Djigueul ( Document )

xcour_d__appel_ndeye_maty_djiguel.pdf Cliquez ici pour télécharger le jugement de cour d'appel  (2.79 Mo)

Une ordonnance de taxation est signée sous le magistère de Me Mame Adama Gueye par Me Ndeye Borso Pouye sur la base de deux documents dont l’un est en Arabe, l’autre en Français. Ainsi qu’un protocole d’accord qui porte le titre de provisoire. Lequel protocole se vide lui-même de toute valeur juridique en son article 4 qui stipule qu’il doit être remplacé par un protocole définitif signé par une tierce personne. Réduisant, ainsi, la valeur dudit protocole à celle d’une simple déclaration d’intention.
Cependant pour d’aussi légères allégations M. Ahmed Khalifa Niasse a vu son honneur de citoyen honnête et au Casier Judiciaire vierge (régulièrement décorée dans l’Ordre National du Lion depuis le Président Senghor) entachée.
M. Niasse est un leader politique(FAP), ancien ambassadeur, ancien ministre d’Etat. C’est une référence diplomatique internationale, telle qu’attestée par écrit par plusieurs souverains et Chefs d’Etats.
Tout cela n’a pas empêché l’avocate en question de le trainer indument devant les Tribunaux. Allant même jusqu’à proférer des injures contre lui et la sainte famille Niassene à laquelle il appartient.
L’objectif étant, dans tout cela, de lui soutirer 150.000.000 de FCFA. Pour une rencontre fortuite à Bamako en 2010.
La Cour d’Appel vient de statuer par Arrêt n ° 613 du 27 -04- 2015

Les avocats de M. Niasse se préparent à engager des poursuites contre l’avocate. Et sont en train d’évaluer le montant des dommages et intérêts qui pourraient se chiffrer en milliards.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image