leral.net | S'informer en temps réel

Cour d'Assises de Kaolack: Babacar dit Mbaye Mbodji condamné à 20 ans de travaux forcés

La Cour d’assises de Kaolack (centre) a condamné, jeudi, l’accusé Babacar dit Mbaye Mbodji à 20 ans de travaux forcés pour avoir asséné, le 10 décembre 2009, un coup de couteau mortel à Abdoulaye dit Liby Mbengue, a constaté l’APS.


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Novembre 2013 à 19:23 | | 0 commentaire(s)|

Cour d'Assises de Kaolack: Babacar dit Mbaye Mbodji condamné à 20 ans de travaux forcés
Agé de 28 ans et mécanicien de son état, Babacar dit Mbaye Mbodji avait été sérieusement malmené lors d’une bataille par Cheikh Mbengue, neveu de la victime à propos d’un téléphone portable. Il choisit de prendre sa revanche sur Abdoulaye Mbengue dit Liby.

Abdoulaye Mbengue dit Liby, qui venait d’acheter du lait au marché du village de Latmingué (département de Kaolack), a été surpris ce 10 décembre 2009 par le coup de couteau qu'il a reçu à la poitrine.

Devant la barre de la Cour d’assises prise d’assaut par les habitants de Latmingué, l’accusé Babacar Mbodji a reconnu les faits, tout en soutenant n’avoir pas eu l’intention de poignarder Liby Mbengue.

L’avocat général Alioune Cissokho a demandé à la cour présidée par Chérif Sidou Amadou Cissé de condamner aux travaux forcés à la perpétuité l’accusé Babacar Mbodji qui a commis un homicide volontaire sur quelqu’un qui n’était nullement concerné par le problème.

Par ailleurs, les deux conseils de l’accusé, Me Omar Diop et Me Malick Diouf, ont tour à tour sollicité la disqualification en coup fatal sans intention de donner la mort et souhaité une application bienveillante de la loi.






Hebergeur d'image