leral.net | S'informer en temps réel

Cour d'Assises de Kaolack: Deux frères condamnés à 2 ans de travaux forcés pour vol avec violence

La Cour d’Assises de Kaolack a condamné mardi à deux ans de travaux forcés, les frères Cheikh et Mamadou Camara, reconnus coupables de vol de moto-taxi ‘’Jakarta’’ commis la nuit avec usage d’armes.


Rédigé par leral.net le Mardi 3 Décembre 2013 à 21:01 | | 0 commentaire(s)|

Cour d'Assises de Kaolack: Deux frères condamnés à 2 ans de travaux forcés pour vol avec violence
Cheikh et Mamadou Camara sont également contraints de verser une somme de 500.000 frs CFA comme dommages et intérêts à Rama Sow, la propriétaire de la moto, qui était conduite aux moments des faits par Modou Seck.

Ce dernier avait été violenté le 24 janvier 2012, vers 21 heures, par trois personnes dont notamment Cheikh Camara qui n’avait pas hésité à lui asséner un coup de coupe-coupe au ventre, pour le pousser à libérer l’engin.

Complètement groggy, Modou Seck, qui a été délesté de sa moto, n’a dû son salut que grâce à Moussa Sow, un chauffeur de taxi qui a été témoin de l’agression et qui a identifié formellement les bandits.

C’est ainsi que la police a mis la main sur Cheikh Camara, un maçon de 21 ans, connu des limiers et son grand frère, Mamadou Camara, 28 ans, marié et père de sept enfant et conducteur de vélo taxi ‘’Jakarta’’.

A la barre de la cour d’assises présidée par Mamadou Guèye, les deux frères ont réfuté en bloc les faits à eux reprochés, alléguant qu’ils ont juste assisté à la scène, alors qu’ils s’approvisionnaient en carburant.

L’avocat général Théophile Turpin a estimé que le délit de vol en réunion avec usage d’arme commis la nuit est constant et a requis une peine de deux ans de travaux forcés pour les deux frères.

Les conseils des accusés, Mes Ousseynou Faye et Mohamed Fadel Fall, ont tour à tour plaidé pour l’acquittement pur et simple ou à défaut que le bénéfice du doute soit accordé à leurs clients.

Selon eux, l’enquête préliminaire, mal menée, ne permet pas à la cour d’entrer en voie de condamnation.






Hebergeur d'image