leral.net | S'informer en temps réel

Cour d’appel : Alboury Ndao réclame 500 millions à Karim Wade

Alboury Ndao et Karim Wade soldent leur compte devant la Cour d’appel de Dakar. Alboury Ndao, qui a été relaxé du chef d'accusation de faux et usage de faux, a fait un recours sur la demande reconventionnelle. Selon le site Senego, ce dernier réclame 500 millions de francs à Karim Wade à qui il reproche d’avoir terni son image.


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Mai 2016 à 09:17 | | 18 commentaire(s)|

Après la relaxe d'Alboury Ndao pour faux et usage de faux par le juge correctionnel, un recours a été déposé par l’expert comptable sur la demande reconventionnelle. En d’autres termes, Alboury Ndao a estimé que Karim Wade a fait une citation abusive dans laquelle il a terni son image et sa réputation.

Alboury Ndao avait fait cette demande reconventionnelle pour fixer la réparation de son préjudice à 500 millions de nos francs. Après l’avoir relaxé du chef de faux et usage de faux pour lequel le fils de Abdoulaye Wade le poursuivait, le juge a écarté la demande de l’expert. D’où le recours déposé devant la Cour d’appel de Dakar.

Cette affaire, qui a été évoquée par la Cour d’appel, lundi dernier, a été renvoyée au 6 juin prochain pour la citation des parties.

Alboury Ndao réclame toujours un demi-milliard de francs à Karim Wade. Mais, selon une source proche de l’expert, « il s’agit d’un recours de principe, car, l’image d’Alboury Ndao a été ternie ».

Pour rappel, Alboury Ndao, qui travaillait pour le compte de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), avait relevé dans son rapport, que Karim Wade détenait un compte à Singapour approvisionné à hauteur de 47 milliards. Le fils de l’ancien président de la République a estimé qu’Alboury Ndao s’était fondé sur de faux documents, avant de le poursuivre en justice.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image