leral.net | S'informer en temps réel

Course contre la montre…(Par Oumou Wane)

Mettre en valeur ce que l’on fait de bien et en sourdine nos petits échecs est une chose tout à fait naturelle chez l’Homme. Il devrait en être de même pour l’Etat mais hélas non ! Notre Etat fait tout le contraire car il n’arrive pas à maîtriser sa communication. Elle est prise dans un tourbillon incessant de nouvelles, les mauvaises du matin chassant les bonnes du soir sans qu’il n’y ait de forces contraires pour soutenir les bonnes en les déclinant proprement et longtemps pour en tirer le maximum de profits.


Rédigé par leral.net le Samedi 1 Février 2014 à 13:02 commentaire(s)|

Course contre la montre…(Par Oumou Wane)

 

macky mimi 2 Le microcosme politique, disons certains apéristes ont tellement été occupés à foutre le bourdon entre le Président et son Premier Ministre en ce mois de janvier lugubre, qu’ils en ont oublié d’investir les médias pour soutenir la mesure sur la baisse des loyers. Entre bagarres, faux sujets et faux-débats et petits crimes entre amis dans lesquels ils sont empêtrés et qui leur qui leur vont si bien comme une seconde peau, leur champion peine à montrer ses réalisations aux sénégalais.
La baisse des loyers ravit 100% des locataires qui voient leur pouvoir d’achat augmenter de manière significative. Et il faut le clamer fort !
maison à louer 1 Cette loi est l’une des plus importantes du quinquennat de Macky Sall, oups !!! de son septennat car que nous sachions, la question n’est pas encore tranchée et comme un serpent de mer, elle commence à enfoncer son museau dans les sables mouvants de l’hésitation ou de la stratégie politique, bref !
La baisse des loyers est saluée de partout sauf chez les bailleurs dont la rente foncière est amoindrie. Cependant, car disons cependant, les dividendes de cette opération pourraient être autrement plus gras si la communication avait été bien coordonnée et bien menée pour en gommer le voile quelque peu autoritaire. Dans la logique libérale, faudrait doper l’offre pour baisser les loyers. Mais il faut du temps effectivement pour construire suffisamment de logements et l’Etat même s’il semble s’y atteler n’a pas le temps. Revoilà le temps de la politique donc ! Car la course contre la montre est déjà engagée dans ce pays en campagne électorale permanente. Qui disait encore Mbélé mbélé rek ! Parler et polémiquer sans cesse  avant même qu’un problème ne soit posé est notre péché mignon.
numéro vert Pour revenir à la communication, notons que le numéro vert est désormais disponible ! Il est où le site internet ? Les campagnes radio, tv et presse ? Les médiateurs par quartier seraient peut-être utiles pour ne pas saturer la police et les tribunaux !
Enfin, Dakar, capitale d’un pays pas riche du tout, nous le savons tous, s’était arrogé le droit, nous ne savons pas par quelle logique économique, d’afficher des loyers parfois dignes de Manhattan. Pourquoi ?
Parce que pas de règles, pas de surveillance et trop d’anarchie ?
Les gémissements et torsions des bailleurs couvrent la gaieté des locataires certes mais la mesure est et demeurera et ne gâchons pas la fête en nous focalisant sur ses côtés pervers.
 A chaque étape, un progrès* ! N’est-ce pas ?
oumou wane Oumou Wane
Présidente africa7
Slogan APIX inventé par l’auteur du texte





Hebergeur d'image