leral.net | S'informer en temps réel

Couverture Maladie Universelle : L’Ong Connexion Sans Frontière propose le "beuthieuk fouk"

Plus de 80% de la population du Sénégal ne bénéficie d’aucune couverture médicale. C’est dans ce contexte que l’ONG Connexion Sans Frontière (CSF) a proposé le projet dénommé "Plateforme Prévoyance Universelle" qui offre une solution de micro-cotisation "beuthieuk foukk" pour l’accès des travailleurs du secteur informel à la Couverture Maladie Universelle".


Rédigé par leral.net le Dimanche 4 Mai 2014 à 20:56 | | 0 commentaire(s)|

Couverture Maladie Universelle : L’Ong Connexion Sans Frontière propose le "beuthieuk fouk"
Primée par la Fondation Rockefeller des Etats-Unis, la Plateforme vise, à court terme, à atteindre trois objectifs : promouvoir l’utilisation des technologies, sensibiliser les populations sur l’importance de la couverture assurance-santé particulièrement pour les acteurs du secteur informel et, enfin, permettre un accès facile aux soins de santé de base aux populations vulnérables.

Accompagner le pouvoir public dans la réalisation de la Couverture Maladie Universelle à l’horizon 2015 et développer une approche holistique pour la protection sociale basée sur un modèle économique bien connu en Afrique occidentale, à savoir le Beuthiehk Fouk ou cotisation hebdomadaire de 205 francs CFA : tel est le double objectif, à long terme, de la Plateforme Prévoyance Universelle pour l’accès des travailleurs du secteur informel à la Couverture Maladie Universelle.

Solution de micro-cotisation pour la CMU

"La Plateforme de Prévoyance Universelle offre une solution de micro-cotisation pour la Couverture Maladie Universelle", a déclaré Ahmed Karim Cissé, secrétaire exécutif de l’ONG Connexion Sans Frontière. Selon M. Cissé, il s’agit d’une solution d’assurance-santé adaptée aux besoins de couverture-maladie des populations et à leurs pouvoirs d’achat. "L'Ong CSF a porté son choix sur l’offre de PMAS qui semble convaincre les acteurs du secteur pour la qualité du service et le niveau de prise en charge. La solution de micro-cotisation pour la Couverture Maladie Universelle est un système de micro-cotisation attractive qui permet aux populations d’accéder aux soins de santé de qualité", a-t-il indiqué.

Les acteurs du secteur informel ciblés

"Cette micro-cotisation, a signalé, Ahmed Karim Cissé, s’intéresse particulièrement aux acteurs du secteur informel ". CSF leur propose l’offre de PMAS qui convient à leur pouvoir d’achat et à leur mode de rémunération instable : une souscription au contrat à 8 500 francs CFA par personne et des cotisations hebdomadaires de 250 francs CFA par sms surtaxé (cette offre assure une prise en charge pouvant aller jusqu’à 500 000 francs CFA avec un ticket modérateur de 20%) qui garantit l’accès aux centres de santé et pharmacie agréées.

La pertinence de ce système de couverture réside dans son accessibilité et le modèle allégé de cotisation, qui s’appuie sur le mode de paiement du beuthieuk foukke, qui a déjà fait ses preuves non seulement au Sénégal, mais aussi dans le reste des pays de l’Afrique occidentale.

Adhésion des populations


Les mutuelles de santé sont prises en compte à travers la plateforme informatique. Pour les membres des mutuelles, il s’agit d’une offre complémentaire qui garantit la performance des mutuelles sociales.

Interpellés sur l'importance de la Plateforme de Prévoyance Universelle, le président de l’Union nationale des mutuelles de santé du Sénégal, Mame Demba Ndiaye, la présidente du Programme des femmes en milieu urbain PROFEMU, Mme Gaye et le représentant du Grand Serigne de Dakar, ont, à l’unanimité déclaré que "ce système répond aux attentes des populations".

"La Plateforme Prévoyance Universelle vient combler un vide dans le fonctionnement des mutuelles de santé du Sénégal", a noté Mame Demba Ndiaye.

Pour sa part, Mme GAYE du Profemu a souligné que le "beuthieuk foukk" est le système de cotisation le mieux adapté aux réalités socioéconomiques des pays de l’Afrique de l’Ouest".

Quand au Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, il se propose d’adopter cette solution de micro cotisation pour une frange de la communauté lébou tout en poursuivant le projet de mutuelle de santé en cours de création.

Enfin la chanteuse Queen Biz a accepté d’être l’ambassadrice de la Plateforme de Prévoyance Universelle. Elle a, à ce titre, lancé un appel au président de la République, Macky Sall pour soutenir cette initiative.

La première année de souscription offerte aux adhérents

Le système de couverture est d’autant plus adapté aux réalités des populations à revenu aléatoire. La fondation Rockefeller a apporté une subvention de 90% pour la première année, les bénéficiaires vont commencer à verser leur cotisation fractionnée dans un compte séquestre créé à cet effet. La première prime de couverture leur est ainsi offerte", a indiqué M. Cissé.

Quatre partenaires techniques sont associés au projet. Il s’agit de Pmas, le CIDR et Amarante pour la gestion des Sms surtaxés via les opérateurs téléphoniques. PMAS est responsable de l’offre de service pour le compte des compagnies d’assurance.
Quant au CIDR, il se charge de la promotion et de la gestion des groupes organisés", a souligné Ahmed Karim Cissé, qui s’exprimait au cours de la cérémonie de lancement de la Plateforme de Prévoyance Universelle, qui s’est déroulée récemment à Guédiawaye, en présence du Maire de la localité, Cheikh Sarr, des responsables politiques et des notables de la localité.

La cérémonie de lancement de la solution a été suivie par une campagne de sensibilisation qui a réuni, le 30 avril 2014, à Guédiawaye, les associations sportives et culturelles (ASC) de la localité. Au cours de cette rencontre, les cinquante ASC que compte le département de Guédiawaye ont adhéré au projet.






Hebergeur d'image