leral.net | S'informer en temps réel

Crédit hôtelier et touristique : « Pas un milliard disponible dans les 5 promis », selon Racine Sy

Dans le but de relancer le secteur du tourisme, les acteurs ont organisé un atelier de partage de l’agenda culturel et touristique 2015. Il a été noté que beaucoup de choses restent à faire dans ce sens.


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Mai 2015 à 11:58 | | 3 commentaire(s)|

Crédit hôtelier et touristique : « Pas un milliard disponible dans les 5 promis », selon Racine Sy
Pour la relance du tourisme au Sénégal, le président du conseil de surveillance de l’Agence Sénégalaise de promotion du tourisme (Aspt), Racine Sy, plaide pour que les problèmes confrontés dans ce secteur soient &résolus. « On aimerait mieux sentir le miel sur la langue que dans les oreilles. Pas un milliard n’est disponible sur les 5 promis pour le crédit hôtelier et touristique. On veut la mise à disposition, sans délais, de cet argent dans sa totalité. Qu’on mette en adéquation le discours et les actes. Nous avons perdu des parts de marché car le monde du tourisme s’est enrichi de destinations proches et concurrentes », a soutenu M. Sy dans le journal EnQuête. Selon lui, rien que la désuétude du parc hôtelier sénégalais et l’urgence de requalification de la zone de Saly justifient un décaissement rapide de cette somme. Il a aussi déploré le prix du carburant qui n’a pas encore connu de baisse. « Il n’est pas normal que les compagnies maintiennent le prix à ce niveau alors que le baril de pétrole a baissé. Ça risque de rendre les autres mesures inefficaces si ces compagnies ne jouent pas le jeu », a-t-il déploré.

Ces doléances sont prises en compte si on en croit la déclaration du ministre du Tourisme qui déclare : « Le gouvernement compte faire jouer à ce secteur un véritable rôle pivot de croissance économique à travers la création de richesses et d’emplois. Sous ce rapport, il nous appartient d’inscrire ce domaine d’activité vers l’émergence, par la voie de l’innovation, de l’investissement structurant et d’un renforcement décisif et durable de de l’attractivité territoriale ». Abdoulaye Diouf Sarr d’ajouter : « Vous pouvez être rassurés que nous sommes en parfaite adéquation à repositionner de manière durable le tourisme dans l’architecture des secteurs prioritaires ».






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image