leral.net | S'informer en temps réel

Crime à Guédiwaye: Babacar Diagne tué à coups de hache à Médina gounass

La criminalité dans la banlieue continue de croitre. Ce samedi encore une victime a été notée à la suite d’un combat de lutte de quartier (Mbapatt» organisé en face du Bassin de Médina Gounass. Agê seulement de 20 ans et tapissier de son état, Babacar Diagne a été tué par deux coups de hache. Le quartier de Cheikh Wade de Guédiawaye est, à cet effet, plongé dans la consternation.


Rédigé par leral.net le Lundi 5 Septembre 2011 à 10:45 | | 5 commentaire(s)|

Crime à Guédiwaye: Babacar Diagne tué à coups de hache à Médina gounass
"Je remets tout entre les mains de Dieu. Mais j'ai perdu mon fils dans la douleur et brutalement" a lancé la maman de la victime, le visage couvert de sueur. S'essuyant tantôt la face, avec son boubou, Awa Seck, tente de relater les faits qui lui ont été rapportés. "Samedi, vers 20 heures, j'étais dans ma chambre. Tout à coup, un de mes fils, Baye Lat est venu en criant de toutes ses forces. Babacar est parti, il est parti maman. Alors je lui ai posé la question de savoir si Fallou était là ou pas car c'est lui qui luttait ce jour là et Babacar était à ses côtés. De plus en plus, les gens envahissaient la maison. Je leur ai demandé de me dire la vérité. Juste savoir ce qui s'était passé" a-t-elle fait savoir. Les doigts serrés les uns contre les autres, elle continuait son récit "c'est par la suite qu'un gars est venu, le tee shirt couvert de sang, me dire que Babacar a été poignardé, et qu'il n'était pas mort. Mais qu'il lui faut du sang car il en avait perdu une quantité parait-il. Je savais que c'était impossible mais j'insistais. Et c'est par la suite que j'ai su qu'il a été tué. Il venait de recevoir deux coups de hache. Un sur le coup et un autre non loin de l'épaule".

A l'en croire, bien avant le combat, «il était là en train de vendre des tee shirts pour le compte de son frère Fallou qui devait lutter". Une dame assise non loin de la mère du défunt a aussi ajouté que "Babacar, suite aux coups qu'il a reçu, s'est réfugié dans une maison et c'est la qu'il a rendu l'âme". Son oncle, Leyti Mbaye quant à lui n'a pas caché son amertume. "Ce sont des voyous. Et d'après les témoins, le présumé avait menacé Fallou en lui balançant à la figure comme quoi "si tu gagnes tu ne quitteras pas les lieux".

La police, selon les membres de la famille, a arrêté l'organisateur de ces combats de lutte et l'adversaire même de Fallou, frère de Babacar. Rien que pour les entendre. Pour le moment, le corps de Babacar Diagne est à la morgue de l’hôpital Aristide le Dantec pour les besoins de l'autopsie.

Momar CISSE (Correspondant dans la banlieue) PRESSAFRIK.COM



1.Posté par Euyineuw .............................. le 05/09/2011 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel gâchis !!!
Qu'est-ce-qui se passe dans la tête de noeud de ces jeunes , et qui peut bien justifier cette volonté de tuer , de massacrer pour une défaite sportive ?
IL FAUT RETABLIR LA PEINE DE MORT AU SENEGAL !!! ET PROCEDER A L' EXECUTION DE LA SENTENCE PUBLIQUEMENT , EN UN LIEU SPECIALEMENT PREVU A CET EFFET ET DONT LE NOM SERA EVOCATEUR -/

2.Posté par Euyineuw .............................. le 05/09/2011 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel gâchis !!!
Qu''est-ce-qui se passe dans la tête de noeud de ces jeunes , et qui peut bien justifier cette volonté de tuer , de massacrer pour une défaite sportive ?
IL FAUT RETABLIR LA PEINE DE MORT AU SENEGAL !!! ET PROCEDER A L'' EXECUTION DE LA SENTENCE PUBLIQUEMENT , EN UN LIEU SPECIALEMENT PREVU A CET EFFET ET DONT LE NOM SERA EVOCATEUR -/

3.Posté par paula!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! le 06/09/2011 04:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voila ici l crime

4.Posté par diacundor le 06/09/2011 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est temps que les pouvoirs publiques sévissent.Depuis quelques temps on assiste à une montée de la violence au niveau de ce sport bien prisée des Sénégalais.Meme si elle est facteur de développement,la lutte fait beaucoup plus de mal que de bien.Des promoteurs aux supporteurs,en passant par les principaux acteurs que sont les lutteurs?La plupart préchent le langage de la violence.Il faudrait alors une bonne sensibilisation qui se ferait à la base.Cela veut dire structurer toutes les écoles de lutte et mettre l'accent sur la sensibilisation des jeunes en leur inculquant une éducation morale.C"est vraiment dommage de remettre en cause ce beau sport, patrimoine national.

5.Posté par biarame le 06/09/2011 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N''importe koi ce ki se passe dans la banlieue , tu te rends compte et c tjrs des mineurs ki tuent et se font tuer, les autorites doivent vraiment aplliques des mesures draconiennes pour la securite des habitants de ces locaux , etablir tt un reglement lors d''une sceance de mbapatt puisk c de cela kils vivent amougnou ndieurign diay dole a rewandé rek molene diap, lii motakh on ns taxe de ts les noms d''oiseaux banlieusards amoul yar c des laisses pour compte il fo k etat bi dioksi!! mes condoleances a la famille eplorée, paix a son ame

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image