leral.net | S'informer en temps réel

Crime passionnel à Dinguiraye : Il surprend un commerçant sur sa femme, le tue et lui coupe le sexe


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Octobre 2016 à 10:37 | | 8 commentaire(s)|

Vendredi dernier, E.Sow a tué son rival de plusieurs coups de coupe-coupe, avant de lui sectionner les parties génitales.
Vendredi dernier, E.Sow a tué son rival de plusieurs coups de coupe-coupe, avant de lui sectionner les parties génitales.

E. Sow est amoureux de sa femme; Il l'aime tellement qu'il n'a pas supporté de la voir avec un autre. Vendredi dernier, il a tué son rival de plusieurs coups de coupe-coupe, avant de lui sectionner les parties génitales.
 
L'amour rend fou, dit le dicton. E. Sow en est une illustration. Ce producteur domicilié à Dinguiraye, à 40 km de Kaolack, aime sa femme à la folie. Malgré les nombreuses années de vie commune, il l'adore comme au premier jour. La soixantaine révolue, Sow ne vit que pour faire plaisir à sa douce moitié, avec qui il vivait en parfaite harmonie, en compagnie de leurs enfants. Mais, jour après jour, il constate qu'un célèbre commerçant rôde autour d'elle.
 
Sans preuve, il tait ses soupçons, tout en prêtant une attention particulière à tout fait et geste. Vendredi dernier, par un hasardeux coup du sort, ses soupçons se confirment. Alors qu'il est sous la douche, il entend sa femme convenir d'un rendez-vous avec un interlocuteur au téléphone. Rendu furax par ce qu'il venait d'entendre, Sow parvient néanmoins à brider sa colère. Pour être édifié sur la supposée liaison de sa femme, il devance les deux tourtereaux au lieu du rendez-vous. Sur place, il grimpe sur un tamarinier pour avoir une meilleure vue du spectacle qu'il subodorait.
 
Vers 19H; le commerçant, Mb. N , marié à 3 épouses, se pointe dans les champs, à bord de sa moto. Il sera suivi, quelques minutes plus tard, de S. D, épouse de Sow. Ils pénètrent dans le champ de maïs du commerçant et se la coulent douce, sous le regard du cocu. Ne pouvant plus contenir sa colère, coupe-coupe à la main, il se dirige vers les amants en pleins ébats sexuels. Devant le couple adultérin, il perd son sang-froid, assène de violents coups de coupe-coupe aux jambes de l'amant de sa femme pour l'empêcher de fuir et aux bras pour qu'il ne puisse riposter. Ainsi à sa merci, il le crible de coups, avant de lui sectionner les parties génitales. L'abandonnant à l'agonie, il s'en va en aviser le village. La dame, pendant ce temps, a trouvé refuse à Keur Malaw.
 
Alertés, les sapeurs-pompiers se précipitent sur les lieux pour évacuer le blessé qui rendra l'âme en cours de route. Sa dépouille a été acheminée à la morgue du district sanitaire de Nioro. Arrêté, E. Sow et son épouse sont placés en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Nioro, en attendant de faire face au procureur de la République.
 
Source Lateranga.Info 






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image