Leral.net | S'informer en temps réel



Crise au Burundi : le gouvernement refuse de négocier avec l’opposition

le 13 Juillet 2016 à 09:53 | Lu 284 fois

La cérémonie d’ouverture du dialogue de sortie de crise au Burundi a été annulée mardi 12 juillet à Arusha en Tanzanie. Le gouvernement burundais dénonce la présence dans la salle de figures de l’opposition et de la société civile, a-t-on appris auprès de plusieurs participants.

Les pourparlers inter-burundais devaient reprendre ce mardi, après des mois de blocage. Contrairement au premier round des discussions du 21 au 24 mai à Arusha, où les opposants n’étaient qu’une poignée sur les quelque 90 invités, tous les groupes y sont représentés. Le gouvernement du président Pierre Nkurunziza a jusqu’à présent refusé de discuter avec ces responsables, qu’il accuse d’être derrière une tentative de putsch en mai 2015 et les violences actuelles.
lemonde.