leral.net | S'informer en temps réel

Crise au Cusems : Abdoulaye Ndoye porte plainte contre Dame Mbodj

La bataille sur la paternité du Cadre unitaire des syndicats des enseignants du moyen-secondaire (Cusems) qui oppose Abdoulaye Ndoye et Dame Mbodj va bientôt connaître son épilogue. Parce que le juge des référés qui confirme la fermeture du compte bancaire du syndicat a renvoyé les deux parties pour le jugement dans le fond de l’affaire. Ainsi, Abdoulaye Ndoye et compagnie vont mettre en branle une nouvelle procédure judiciaire en portant plainte aujourd’hui contre Dame Mbodj.


Rédigé par leral.net le Mardi 18 Août 2015 à 16:00 | | 2 commentaire(s)|

Crise au Cusems : Abdoulaye Ndoye porte plainte contre Dame Mbodj
Il y a rebondissement dans la querelle sur la paternité du Cadre unitaire des syndicats des enseignants du moyen-secondaire (Cusems), entre Abdoulaye Ndoye et celui de Dame Mbodj. A partir d’aujourd’hui, le contentieux va prendre une tournure plus sérieuse. Les deux camps vont désormais s’affronter à la barre du tribunal pour vider définitivement ce différend qui date de longtemps. En effet, le secrétaire général du Cusems, Abdoulaye Ndoye a décidé de porter plainte contre Dame Mbodj qui se réclame également secrétaire général du Cusems.

Selon le chargé des revendications Aliou Gningue, leur secrétaire général a pris cette décision suite au délibéré du juge des référés qui a confirmé la fermeture du compte bancaire du syndicat. «Le Gouvernement avait décidé de fermer le compte du syndicat suite à la plainte de Dame Mbodj, il y a de cela 7 mois. Jeudi dernier, le juge des référés a confirmé le blocage du compte, mais il a renvoyé les deux parties à un jugement dans le fond pour vider le contentieux. Et pour ce faire, il faut qu’une partie dépose une plainte contre l’autre. C’est la raison pour laquelle nous allons porter plainte aujourd’hui contre Dame Mbodji», a précisé M. Ngningue qui jure que Abdoulaye Ndoye est le secrétaire général du Cusems parce qu’il détient le quitus de reconnaissance du ministère de l’Intérieur. Le chargé des revendications du Cusems souligne d’ailleurs qu’il avait remis au Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dione le quitus lors de leur première rencontre. Donc, il est incompréhensible, à ses yeux, que l’Etat bloque le compte bancaire du syndicat sur la base d’une plainte de Dame Mbodj.

Le camp de Dame Mbodj, lui aussi a crié victoire jeudi dernier après la confirmation de la décision du juge des référés du blocage du compte bancaire du syndicat jusqu’à ce que l’affaire soit vidée dans le fond. En fait, Dame Mbodj avait décidé de saisir la justice après avoir alors constaté l’ouverture du compte bancaire du syndicat et le retrait de fonds effectués par Ndoye et Cie. Car le premier blocage du compte du syndicat a été du fait de la scission au sein de l’organisation syndicale lors du congrès en 2013. Abdoulaye Ndoye avait obtenu sa réouverture après réception du quitus du ministère de l’Intérieur.

Seulement, le compte a été, à nouveau, bloqué il y a sept mois parce que Dame Mbodji avait réussit à obliger Poste-finance à respecter la décision du juge qui avait ordonné le blocage du compte en question jusqu’à ce que le contentieux soit vidé. Aliou Gningue soupçonne l’Etat d’être derrière la fermeture du compte bancaire pour leur mettre des bâtons dans leurs roues. Mais, c’est peine perdue, dira le syndicaliste parce que le juge des référés n’a fait que différer la bataille. «On cherche à liquider le Cusems, mais nous allons résister et si nécessaire utiliser des moyens non conventionnels», avertit Aliou Gningue.

L'As






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image