leral.net | S'informer en temps réel

Crise au PS entre pro-Tanor et pro-Khalifa Sall : La JDS et le MEES, vers le Mortal combat


Rédigé par leral.net le Samedi 8 Octobre 2016 à 22:56 | | 0 commentaire(s)|

Guerre froide et coexistence pacifique entre Tanor Dieng et Khalifa Sall.
Guerre froide et coexistence pacifique entre Tanor Dieng et Khalifa Sall.
Le Mouvement des Élèves et Etudiants Socialistes (MEES) a lancé une levée de boucliers contre la Jeunesse pour la Démocratie et le Socialisme (JDS), tout en qualifiant la fameuse pétition que la JDS va signer à Kaolack, ce dimanche 09 octobre 2016, à partir de 16 heures à Kaolack, comme «une double abomination politique et juridique». Le Mortal combat entre les instances de jeunes du PS est inévitable.
 
Le Mouvement des Élèves et Etudiants Socialistes compte vaille que vaille arrêter la «pétition absurde de la JDS de Babacar DIOP». «Il l'a fait à Thiès pour le lancement de cette pétition, mais notre camarade ne mérite qu'on lui accorde le respect, car il ne cesse de défier les instances du Parti et l'ensemble des militants Socialistes. Cette pétition est une double abomination politique et juridique (en référence aux textes du Parti) et aurait des conséquences politiques lourdes pour son mouvement. Politiquement, ces pratiques vont à l'encontre de l'unité et la cohésion dans le Parti. Et elles sont entachées d’illégalités politiques et encourent un désordre dans la communication du parti. C'est une violation morale des choix des coordinations pour notre compagnonnage pour les élections législatives à venir, car le parti n'a pas encore délibéré officiellement», a dénoncé le MEES qui invoque L'article 38 qui régit les Mouvements d’initiative et d’action.
 
«Les Mouvements d’initiative et d’action sont tenus de se conformer  à la ligne directrice du Parti et de respecter les décisions de ses instances de Direction ». En outre, la charte du militant exige le respect scrupuleux des décisions des instances régulières sur la vie du Parti,  de sa ligne d’action et de communication, sur des questions d’intérêts national et international, au terme de débats démocratiques internes; et en toutes circonstances, se conformer aux statuts et au règlement intérieur  en toutes leurs dispositions», selon le MEES.
 
Toutefois, la JDS ne l’entend pas de cette oreille puisque le mouvement dirigé par Babacar Diop va célébrer «la cérémonie de signature de la pétition pour la démission des ministres socialistes du gouvernement et le départ du parti socialiste du gouvernement. La manifestation est prévue ce dimanche 09 octobre 2016 à partir de 16 heures à Kaolack, précisément au foyer des jeunes de Sara Diameguene, derrière le marché Kibel». Ça risque d’être électrique entre le MEES et la JDS même si la manifestation a été délocalisée à Kaolack
 
Massène DIOP Leral.net






Hebergeur d'image