leral.net | S'informer en temps réel

Crise du Parti démocratique sénégalais : La fronde vire à la violence à Guédiawaye

Depuis quelque temps, le Parti démocratique sénégalais (Pds) vit une tension et des fractures entre les camps de Modou Diagne Fada et celui des loyalistes à Me Abdoulaye Wade. Même si certains responsables libéraux refusent de l’admettre, le mal demeure.


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Juin 2015 à 12:08 | | 0 commentaire(s)|

Crise du Parti démocratique sénégalais : La fronde vire à la violence à Guédiawaye
Selon Grand-Place, la crise qui secoue le Parti démocratique sénégalais (Pds) est loin de connaître son épilogue. Hier, on a frôlé le pire à Guédiawaye. Des individus supposés proches de Modou Diagne Fada ont interrompu la conférence de presse convoquée par la coordination de Guédiawaye. Une rencontre à laquelle se sont opposés de nombreux militants frondeurs qui sont massivement venus pour empêcher la tenue de cette conférence de presse que les loyalistes voulaient utiliser pour réaffirmer que Me Abdoulaye Wade reste secrétaire général du parti. Très déterminés, les partisans du président du groupe parlementaire libéral et démocrate ont fait face aux loyalistes qui, selon eux, n’ont pas la voix aux chapitres pour prendre une telle décision.

Selon Ndèye Mary Bâ, la décision du président de la Coordination de Guédiawaye est solitaire et n’engage que lui. « La fédération Pds de Guédiawaye allait faire une conférence de presse en catimini, mais peine perdue. Nous savons qu’on l’a envoyé pour prendre une telle décision. Mais nous, jeunesse de Guédiawaye, restons déterminer pour l’organisation du parti. Car, le parti a connu une défaite en 2012, ici à Guédiawaye. Depuis lors, il n’y a plus de responsable. Donc, s’il fait une conférence de presse pour dire que la jeunesse soutient Wade au poste de secrétaire général national, je dis que c’est faux », martèle la responsabilité libérale de Guédiawaye.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image