leral.net | S'informer en temps réel

Crise entre la Ld et l'Apr : Quand le syndrome " folliste " guette les " Jallarbistes "


Rédigé par leral.net le Samedi 9 Mai 2015 à 15:07 | | 1 commentaire(s)|

Crise entre la Ld et l'Apr : Quand le syndrome " folliste " guette les " Jallarbistes "
La crise qui secoue la coalition Benno Bokk Yakaar (mouvance présidentielle) et qui oppose le parti présidentiel, l'Alliance pour la République (Apr), à son allié de la Ligue démocratique (Ld), n'est pas près de s'estomper au vu des derniers développements et des révélations qui filtrent du côté des anciens communistes. Tout est parti de la sortie du porte-parole de la Ld, Moussa Sarr, ci-devant directeur de cabinet du ministre de la Promotion des Investissements et des Partenariats Khoudia Mbaye. Exprimant la position de son parti sur des questions de l'heure, Moussa Sarr a appelé le président de la République, Macky Sall, à éloigner sa famille de la gestion de l'Etat et à rejeter la transhumance politique dont il avait fait l'apologie lors de sa fameuse conférence de presse de Kaffrine. Le Premier ministre, Mohammed Abdallah Boun Dionne aurait alors demandé à la ministre Khoudia Mbaye de limoger Sarr. Demande satisfaite par la ministre contre, semble-t-il, les directives de la Ld qui aurait demandé à Khoudia Mbaye de ne pas accéder à ladite demande et de rester dans le gouvernement, histoire de laisser le président de la République prendre la responsabilité d'une éventuelle rupture du compagnonnage au sein de la mouvance présidentielle. La ministre a ensuite fait une sortie pour déclarer à qui veut l'entendre qu'elle est prête à quitter le gouvernement si son parti, la Ld, le lui demandait. Cette sorti, qui faisait suite au limogeage de Moussa Sarr, n'avait pas manqué d'étonner et était perçu comme une tentative de se dédouaner. Ce qu'affirment des sources du site d'informations Seneplus. La bonne dame ne croirait pas à ces déclarations d'intention qui ne seraient que de la poudre aux yeux de l'opinion puisqu'elle rame à contre-courant des directives de son parti. La démission de son conseiller technique n°1, Nicolas Ndiaye, faisant suite au limogeage de Moussa Sarr, sonne comme un désaveu de la décision de la ministre. En attendant le retour du secrétaire général de la Ld, en voyage hors du pays, des sources concordantes prêtent à Khoudia Mbaye l'intention de défier son parti et de rejoindre l'Apr pour garder son maroquin. Cela rappelle le scénario wadien du temps où il avait exclu la Ld du gouvernement et convaincu Mbaye Diack, un cadre du parti, à claquer la porte des " Jallarbistes " et à rejoindre le Parti démocratique sénégalais. Le même scénario dont avait usé Wade quand il s'était agi de débarquer les ministres " follistes " de And Jëf (Aj). Il avait, là aussi, réussi à convaincre Mamadou Diop Decroix, le numéro 2 d'Aj à l'époque, à tourner le dos à son parti et à rester dans le gouvernement. Créant même une scission au sein du parti de Savané qui avait fini au tribunal, chaque camp revendiqua,t la paternité d'Aj. Khoudia Mbaye va-t-elle emprunter le même canevas et tourner le dos à ses camarades " jallarbistes " ? L'avenir proche nous le dira !






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image