leral.net | S'informer en temps réel

Crise gambienne : Le parlement européen veut des sanctions contre le régime de Jammeh

A l’issue de sa session plénière d’hier, le Parlement européen a exprimé sa profonde préoccupation concernant la situation sécuritaire et des droits de l’Homme qui se dégrade rapidement en Gambie.


Rédigé par leral.net le Vendredi 13 Mai 2016 à 10:21 | | 1 commentaire(s)|

Crise gambienne : Le parlement européen veut des sanctions contre le régime de Jammeh
Le Parlement européen invite ainsi la communauté internationale à surveiller activement les élections de décembre prochain. L'Union Européenne (UE) et ses Etats membres envisage, en outre, de geler toute aide non humanitaire au gouvernement de la Gambie et entend imposer des interdictions de voyager ou d'autres sanctions ciblées sur les responsables de graves violations des droits de l'homme en Gambie, selon les termes de la résolution prise à cet effet à la suite d'une requête introduite par une député française.

Les députés européens condamnent fermement les disparitions forcées, la détention arbitraire, la torture et d'autres violations des droits humains ciblant les voix dissidentes contre le gouvernement du Président Yahya Jammeh, comme les journalistes, les défenseurs des droits de l'Homme, les opposants politiques et critiques, ainsi que des lesbiennes, gays, bisexuels, et les personnes transgenres. Et ils exigent leur libération immédiate.

Le Parlement appelle également à l’ouverture d'enquêtes rapides et indépendantes sur ces événements et sur la mort déclarée en garde à vue du militant de l'opposition Solo Sandeng, responsable dans la principale formation de l'opposition United Democratic Party (Udp).







Hebergeur d'image