Leral.net | S'informer en temps réel



Crise ivoirienne : lancement d’une pétition à Dakar contre l’intervention militaire

Rédigé par (Plus d'informations demain sur leral .net) le 5 Janvier 2011 à 05:31 | Lu 1122 fois

« Profondément convaincus qu’une intervention militaire en Côte d’Ivoire, serait de nature à aggraver une situation qui est suffisamment tragique, et plongera à coup sûr le pays et la sous-région dans la tourmente, les signataires de la présente lettre ouverte en appellent aux opinions publiques de toutes les nations et aux gouvernements de tous les pays épris de démocratie, de paix et de liberté, afin d’enrayer la menace de guerre qui plane sur ce pays ».


Crise ivoirienne : lancement d’une pétition à Dakar contre l’intervention militaire
Les ressortissants ivoiriens et sympathisants se sont donnés rendez-vous à l’auditorium de l’Ucad pour dire « non » à toute intervention militaire en signant cette pétition et en appelant à une mobilisation. Ils invitent le peuple ivoirien à ranger les armes et prônent une recherche de solution pacifique. Pour Babacar Touré, Président du Groupe Sud Communication, « le seul mot d’ordre c’est tous ensemble contre la guerre. Ce qui est en jeu c’est notre liberté de penser et d’agir ».

A la suite de M Touré, Mme Hamza, avocate au barreau de Côte d’Ivoire, dira que « nous sommes là pour la paix. Je m’indigne contre cette décision qui consiste à dire que nous allons envoyer des forces en Côte d’Ivoire pour déloger Gbagbo. C’est un complot international qui pense qu’il faut absolument sortir ce monsieur. Le Conseil Constitutionnel a proclamé des résultats, je m’en tient à ces derniers ».

Pour Babacar Justin Ndiaye, Journaliste, Politologue, « il ne s’agit pas de défendre l’Afrique mais il s’agit de défendre un certain nombre de valeurs. Je traite de la paix, de la dignité ivoirienne. Aucun français, à 20 ans, cheveux blonds, yeux bleus ne va mourir en Côte d’Ivoire, ce sont des contingents africains qui seront déployés. Le péché c’est d’avoir laissé la commission électorale non protégée. Le porte-parole a été empêché de prendre la parole devant la caméra. Le fait d’avoir proclamé les résultats est un péché, c’est ce qui est à l’origine de cette situation ».

En définitive, pour les initiateurs de cette pétition, « il est donc question ici et maintenant, d’aller à contre courant du lynchage médiatique de la Côte d’Ivoire et des appels au meurtre des va-t-en guerres et des boutefeux, et s’engager résolument pour la paix et non la guerre ».

Mariama Ly NIANG (Stagiaire)


1.Posté par Marcel le 05/01/2011 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entre Abdoulaye Wade et «ses enfants» l’amour qui s’est tissé au passé continue et, nous l’espérons, continuera de se conjuguer au futur. Ce sera, pour les générations futures, une très belle leçon d’engagement et de fidélité.

Lire la suite:

2.Posté par ndiakhoum le 05/01/2011 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tant kon na pas tué ce fils de pute de bagbo les tension ne cesseront de surmonter les ivoiriens.
il finira comme rober geye.
ce fils de pute de bagbo et ses partisans finiront tous en enfer

3.Posté par VERITE le 05/01/2011 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous ces messieurs sont à la solde de Mr gbagbo, votre message ne passera pas, le seul message qui interresse les africains réfléchis c'est le départ de Laurent ./

Si on déloge ce monsieur par la force , ce sera une leçon pour tous les dictateurs et demain nous aurons le droit de demander à la cedeao de faire la meme chose si notre wade confisquerai le pouvoir en 2012. Donc une feuille de route.

4.Posté par LERGUI le 05/01/2011 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SOYONS SERIEUX MR GBAGBO DOIT QUITTER LE POUVOIR RIEN DE PLUS, AUX LIEUX ET PLACES DE CETTE PETITION DE NON INTERVENTION MILITAIRE EN COTE D;IVOIRE,JE PROPOSE UNE PETITION DE NON INTERVENTION POUR MAINTENIR GBAGBO AU POUVOIR.
OK, LES AUTEURS DE CETTE PETITION NE NOUS ONT PAS DONNE UNE SOLUTION QUI POURRAIT PERMETTRE AU NOUVEAU PRESIDENT ALASSANE OUATARA DE REGNAGNER LE PALAIS PRESIDENTIEL. METTEZ SUR LA TABLE UNE SOLUTION POUR FAIRE QUITTER GBAGBO ET LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE. PERSONNE NE VEUT UNE GUERRE EN COTE D IVOIRE OU AILLEURS,MAIS SOYONS SERIEUX ,SEULS CEUX QUI SOUTIENNENT GBAGBO SONT CEUX LA QUI PRONENT UNE GUERRE EN COTE D IVOIRE.MERCI

5.Posté par latdiors le 05/01/2011 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut expulser GBAGBO MANU MILITARI .....

Tous les africains doivet se mobiliser pour le faire au plus vite, car si la côte d'ivoire sombre dans le caos, toute l'afrique de l'Ouest le Sénégal y compris ne sera pas épargné. La côte d'ivoire représente près de 40 % de la zone franc CFA ( UMOA) alors arretez de parler de chose que vous ne maitisez pas . Je suis le premier à dire Messieurs les Présidents d'Afrique faites vite, pour virer cet homme de la côte d'ivoire.

6.Posté par Goora le 09/01/2011 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Africrise : j'ai toujours dit dès le début de la crise (il n y'a jamais eu une vrai guerre en CI) que la communauté internationale avait du pain à pétrir sur la planche Ivoirienne et qu'elle risquait d'être roulée dans la farine café cacao par le boulanger d'Abidjan. Voilà un pays qui vit depuis une décennie sous perfusion internationale dans une situation de ni paix ni guerre de ruse et de duperie de ces dirigeants. La seule et unique solution c'est d'effectuer des opérations militaires chirurgicales sur le palais de Cocody sur la Rti par les FN l'Ecomog l'Onuci pour le contraindre à négocier en acceptant la partition de fait du pays et amener Ouatara à Yamoussoukro, considérer la Côte d'Ivoire du Sud et le Golf d'Ivoire du Nord -centre avec la zone occupée par l'onuci ce n'est pas une première dans les conflits. Avec l'étouffement et la pression les deux pays se retrouveront dans dix ans.
Soro doit se resaisir , Blé se taire, Ouatara arrêter de pleurnicher ..
Africanité way : l'A frique aux Africains ..............................................Qui dit mieux?

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site