leral.net | S'informer en temps réel

Crise scolaire: La base accule Dianté qui revient sur sa décision de lever le mot d’ordre de grève

A peine le mot d’ordre de grève a-t-il été suspendu ce jeudi en rencontrant le Premier ministre, Mamadou Lamine Dianté, coordonnateur du Grand cadre des syndicats d’enseignement est revenu sur sa décision en grandes enjambées. Et pour cause, « le Gouvernement n’a pas mis fin aux ponctions sur les salaires au sortir des négociations ».


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Mai 2015 à 14:13 | | 7 commentaire(s)|

Crise scolaire: La base accule Dianté qui revient sur sa décision de lever le mot d’ordre de grève
« La nouvelle décision, c’est que le Grand cadre va lever la mesure de suspension de son plan d’action, parce que tout simplement, il y a une désapprobation totale de cette décision du côté de la base ficelée avec le Gouvernement. Nous avons été surpris de constater, qu’au sortir de la rencontre que le Gouvernement avait clairement dit qu’il ne s’agit pas de ponctions sur les salaires, il s’agit tout simplement de coupures de salaires pour les jours non travaillés, alors que cela n’était pas la position du ministre dans la salle », justifie M. Dianté sur la Rfm. Par conséquent, mentionne-t-il, le Grand cadre se réserve le droit de lever sa suspension d’autant que le gouvernement n’a pas suspendu son mot d’ordre ».

Ainsi Mamadou Lamine Dianté et ces camarades négociateurs vont rencontrer les organisations membres du Grand cadre et aller dans le sens voulu par la base, donc dérouler un nouveau plan d’action, parce que le Gouvernement est dans une logique de confrontation ». Le coordonnateur du Grand Cadre qui avait l’habitude de rendre compte à sa base court-il le risque d’être débarqué par ses camarades avant la fin de son mandat? Les prochaines heures ou jours nous édifieront.

Senego






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image