leral.net | S'informer en temps réel

Crise scolaire : le SELS réitère son appel pour la tenue des assises de l’éducation

Souleymane Diallo, le secrétaire général du Syndicat des enseignants libres du Sénégal (SELS), a réitéré son appel au gouvernement pour la tenue des assises de l’éducation pour faire un ''diagnostic global et complet'' de la crise scolaire et universitaire.


Rédigé par leral.net le Dimanche 5 Mai 2013 à 12:53 | | 1 commentaire(s)|

Crise scolaire : le SELS réitère son appel pour la tenue des assises de l’éducation
''Les grèves ne sont que les manifestations d’une crise profonde. Il faut aller vers ces assises (de l’éducation), pour faire un diagnostic global, agir sur la racine principale du mal afin d’espérer une paix durable et une éducation de qualité pour tous'' a-t-il lancé samedi à Bignona, à l’occasion d’un dîner-débat.

Souleymane Diallo intervenait à l'occasion du troisième diner-débat de la section SELS de Bignona axée sur le thème: ''Quel plan de carrière de l’enseignant ?’’.

''Nous croyons à une éducation de qualité. Et on ne peut pas avoir une éducation de qualité sans la stabilité, condition sine qua non. La paix dans le secteur éducation ne se décrète pas, elle se construit durablement, mais aussi dans la vérité'', selon Diallo.

''On peut ne peut pas avoir une paix dans le secteur éducation tant qu’on ne stabilisera pas les salaires des enseignants. Donc, il faut payer les salaires et les indemnités dus aux enseignants à temps. C’est une condition sine qua non de la stabilité du système’'', a t-il insisté.

Souleymane Diallo a aussi souligné la nécessité de respecter les accords signés avec le gouvernement depuis 2003.

''Donc pour nous, la résolution de la crise scolaire et universitaire passe deux étapes fondamentales. La première: stabiliser les salaires et les indemnités dus aux enseignants en les payant à temps et respecter les accords. C’est la première étape qui ne se négocie pas'', a t-il dit.

''La deuxième étape: il faut aller vers les assises de l’éducation pour faire un diagnostic global et complet de la crise scolaire et universitaire. Les grèves ne sont que les manifestations d’une crise profonde du système éducatif sénégalais'', a souligné le secrétaire général du SELS.

Souleymane Diallo a annoncé que le cadre unitaire des syndicats d’enseignants va organiser une plénière mardi pour étudier les modalités d’un plan d’action.

''Nous allons vers un plan d’action suite à l’échec des négociations entre le gouvernement et les syndicats de l’enseignement. Il y aura mardi une grande plénière où certainement nous allons deviner un plan d’action qui sera déroulé très prochainement'', a indiqué M. Diallo.

''C’est malheureux et regrettable. Nous espérons qu’avant même de dérouler ce plan d’action, le gouvernement reviendra à de meilleurs sentiments pour rappeler les organisations à table des négociations'', a-t-il déclaré.

Le grand cadre syndical regroupant le CUSE, le CUSEMS, le SELS-Authentique et le SAEMS s'est retiré, le 29 avril dernier, des négociations, dénonçant l’’’immobilisme’’ du gouvernement sur plusieurs questions.

Le ministre de la Fonction publique, du Travail et des Relations avec les Institutions, Mansour Sy, a indiqué, lundi à Dakar, que le gouvernement ''ne prendra que des engagements réalistes et réalisables'', au cours des négociations avec les syndicats d’enseignants.

APS



1.Posté par lapuce le 05/05/2013 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

attention ce type comme bcp de directeurs d'école a la tête d'un violeur regardez ses yeux
ils foutent en l'air l'enseignement au senegal

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image