leral.net | S'informer en temps réel

Culture: L’Association 1er Temps au secours de l’industrie chorégraphique


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Février 2015 à 08:35 | | 0 commentaire(s)|

Pour venir à la rescousse des acteurs du monde de la danse, l’Association 1er Temps a initié, depuis 2012, un projet porteur appelé Pamoja. Ce dernier est un réseau de résidences et de production porté par les Studios Kabako - RDC et mis en œuvre à Dakar par l’Association 1er Temps, un Programme ACP-UE d’appui au secteur culturel ACP financé par l'Union européenne. Les responsables de l’instance viennent d’organiser un café presse pour faire le point sur le projet qui prend fin au mois de Mars prochain. A en croire Madame Ndèye Mané Touré, sa coordonnatrice : «Ce projet existe depuis 2012 et est financé par l’Union Européenne. Nous accompagnons des sénégalais, des burkinabés mais aussi des ateliers artistiques. Notre but principal, c’est de mettre en place un vrai système de production en accompagnant les artistes qui évoluent notamment dans le champ de la danse», a-t-elle fait savoir. Le directeur artistique de ce projet, M.André Ouamba d’ajouter : « Nous, nous voulons évoluer avec un regard croisé sur Kisangani (Congo Brazza), Dakar(Sénégal) et Maputo (Afrique du Sud). Notre projet veut la promotion de l’industrie chorégraphique en promouvant la responsabilité de soi. » Rappelons que le projet Pamoja mis sur pied par l’Association 1er Temps depuis 2012 est financé à hauteur de 377 Euros par l’Union Européenne.






Hebergeur d'image