leral.net | S'informer en temps réel

D'anciennes "Lionnes" du basket soldent leurs comptes devant la barre

Hier, d'anciennes "Lionnes" ont lavé leur linge sale à la barre, suite à une réunion au cours de la quelle elles accusent Lika Ndiaye, l'une d'entre elles, d'avoir brandi un couteau.


Rédigé par leral.net le Vendredi 21 Juin 2013 à 20:30 | | 0 commentaire(s)|

D'anciennes "Lionnes" du basket soldent leurs comptes devant la barre
Aux yeux du représentant du parquet, il y a un problème d'imputabilité des faits et une absence de preuves. C'est ainsi qu'il a demandé la relaxe du prévenu. Revenant sur les faits qui ont lieu le 5 février dernier, l'une des plaignantes, Nathalie Sagna, informe que c'était lors d'une réunion convoquée par Aida Ndao. Non désirée à la réunion, Lika Ndiaye, selon Nathalie, s'st emportée et a brandi un couteau. C'est alors qu'elle s'est interposée en lui faisant comprendre qu'elle lui rendrait ses coups si jamais elle tentait d'utiliser l'arme.

Voulant éviter les problèmes, elles l'ont chassée des lieux. Khady Sall de son côté a soutenu que la prévenue l'a appelée au téléphone pour la menacer, lui disant qu'elle ne négocie jamais avec ses ennemis. En effet, la prévenue a nié les faits en affirmant qu'elle a quitté la salle de réunion aussitôt après avoir été chassée. Elle ajoute aussi qu'elle n'a pas brandi de couteau ni aucune autre arme. En outre, l'avocat de la partie civile, Me El Hadji Diouf a réclamé 5 millions de francs Cfa pour Khady Sall et 20 millions de francs Cfa pour Nathalie Sagna. Les avocats de la défense, Me Borso Pouye et Alassane Cissé ont demandé la relaxe de leur cliente. L'affaire a été mise en délibérée au 18 juillet prochain.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image