leral.net | S'informer en temps réel

DAKAR BY NIGHT: Youssou Ndour intronisé "Président" du Sénégal par ses fans

Youssou Ndour, président de la République du Sénégal ! C’est la trouvaille des mélomanes, artistes et fans samedi dernier au Thiossane Night Club. Le premier à jeter son enveloppe dans l’urne n’est personne d’autre qu’Yves Niang, suivi d’une forte acclamation du public. Mais le roi du Mbalax n’a pas voulu tomber dans le jeu de ses admirateurs. «Bayi lenn ma, Président Wade la sant», a-t-il répliqué.


Rédigé par leral.net le Mardi 27 Octobre 2009 à 01:49 | | 0 commentaire(s)|

Les soirées de Youssou Ndour au Thiossance prennent des tournures exceptionnelles. Les artistes, les mélomanes et autres fans, séduits par les envolées lyriques du roi du Mbalax, n’ont rien trouvé de mieux qu’à «élire» Youssou Ndour, président de la République du Sénégal. Le premier à ouvrir le bal, le chanteur de Pikine Yves Niang qui est monté sur scène pour chanter avec You. L’ambiance était à son paroxysme lorsque Yves s’adresse à You en ces termes : «Youssou, yow yaye président Sénégal.» La brèche est ouverte. Le public l’acclame. L’idée de Yves Niang a fait l’objet d’une standing ovation. Mais le roi du Mbalax, face à la situation créée par une telle idée, a vite remis les pendules à l’heure. «Bayyi lenn ma, président Sénégal pour l’instant Wade la sant, santoul Ndour !» (Laissez-moi tranquille ! Pour l’instant le président du Sénégal se nomme Wade et non Ndour !). Il faut dire que, malgré le mois creux, les mélomanes avaient répondu massivement à l’appel de l’enfant de la Médina. La salle était archi comble. Difficile de trouver là où mettre les pieds. Dans ces conditions, inutile de vous dire que l’ambiance est plus assurée. Avec un roi du mbalax qui a fait des retouches sur certains morceaux, dont «Lima Wessou», «Ndakarou» ou encore «Letouma». Ses trois morceaux ont particulièrement retenu l’attention de plus d’un. Avec Jimmy Mbaye qui a fait parler la guitare ou un Mbaye Dièye Faye qui a abandonné ses «sabars» pour s’installer à la batterie pour mettre plus d’ambiance. Il fallait vraiment être au Thiossane pour vivre cette ambiance électrique. En tout cas, à ce rythme, c’est le gérant Mara Dieng qui va faire des jaloux !

Harouna Fall
Source L'OBSERVATEUR






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image