leral.net | S'informer en temps réel

DE LA COUR D’ASSISES A LA HAUTE COUR DE JUSTICE

Le 14 mai 1998, lors d’un meeting politique à Bambey, le nommé Djibril THIAM a été tué par un groupe d’hommes qui d’après l’enquête de la gendarmerie s’étaient réunis chez Aïda MBODJI.


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Décembre 2012 à 07:38 | | 0 commentaire(s)|

Au regard de la gravité de leur geste, la Cour d’Appel de Dakar, par Signification d’un Arrêt de Renvoi à la Chambre d’Accusation N° 94 en date du 19 avril 2001a prononcé leur mise en accusation et Ordonné leur Renvoi devant la Cour d’Assises de Saint-Louis.Cette décision de justice, comme par extraordinaire, est restée lettre morte.Etait-ce parce que l’organisatrice principale de ce meurtre crapuleux avait transhumé au PDS devenu l’unité de recyclage des flibustiers de l’ancien régime socialiste. Dans tous les cas, AïdaMbodji l’a échappé belle !

Le 25 mars 2012, le régime libéral change, l’heure des comptes a sonné .Les prédateurs de la République sont recherchés pour être identifiés, pourchassés et dépossédés car le Président de la République qui en avait fait la promesse, passe aux actes. La Cour de Répression de l’Enrichissement illicite est mise sur pied,tout ancien Ministre épinglé risque d’être traduit devant à la Haute Cour de Justice.Qui a raison de s’inquiéter au point de remuer ciel et terre pour pouvoir transhumer à l’APR ?

A Bambey, tout le monde mettrait Aïda MBODJI tête de liste. N’eût étè le refus ferme et sans appel de Macky SALL, elle aurait transhumé, car Mor NGOM a tout fait pour qu’il en soit ainsi et par ricochet mettre mal à l’aise son rival numéro 1 Pape MBODJI.

En annonçant qu’elle n’irait jamais à l’APR, tout Bambey savait déjà que c’est l’APR que ne voulait, ne veut pas, et ne voudra Jamais d’elle. Heureusement pour le parti du Président car des recrus de cette espèce ne peuvent que jeter le discrédit sur la politique de Rupture socle de la Coalition Bennoo BokkYaakaar.Pauvre comme un rat d’église en 2000, sa maison de Dakar allait être récupérée par la Sicappour cause de non payement si son frère n’avait pas mis la main à la poche, ce dernier lui a payé une mercedes pour lui éviter l’humiliation suite à la perte de la voiture qu’elle conduisait, propriété de son mari de l’époque.

Aujourd’hui, elle est particulièrement RICHE, d’une fortune dont l’origine ne fait l’objet d’aucun doute. A commencer par la Mutuelle « Calebasse du développement » qui n’est en définitive que de l’arnaque pour capter des subventions non remboursables destinées aux femmes de Bambey qui ont toujours servi de prête nom, ensuite le patrimoine immobilier et foncier éparpillé à travers le pays en particulier à Bambey, Dakar, Touba, la petite côte, enfin le parc automobile, sans compter la dissimulation dans les parures en or et autres. Sa dernière initiative de dissimulation est l’ouverture d’une bande Fm espace d’injures et de calomnies à l’endroit d’honnêtes gens. Si Aïda MBODJI échappe à la CREI et à la haute Cour de Justice, les bambeyois lui donneront raison car elle dit à qui veut l’entendre que Macky n’osera pas la citer car « Ils se connaissent ».

Au niveau local sa présence à la tête de la Mairie n’a été bénéfique qu’à son frére Bira MBODJI pour les marchés qu’elle lui donne, à l’actuel percepteur qu’il a fait voyager en Belgique aux frais de la Mairie, et dont le frère a été recruté pour un contrat à durée indéterminée, tout ceci pour les facilités de décaissement que le fameux percepteur lui accorde, alors que les vaillants agents municipaux courent derrière des rappels et avancements unilatéralement bloqués, les fonds de dotation de l’Education, de la Santé, des Sports aussi bloqués depuis 2009 pour des règlements de comptes personnels.

C’est à se demander où est le représentant de l’Etat devant cet irrespect des principes de la décentralisation et du transfert des compétences. A force de se méfier d’elle, le représentant de l’Etat risque de faire figure de complaisance. En 2012 le budget de la Mairie a atteint 519 869 315 f cfa, à quoi a-t-il servi ? Qu’est-cequ’Aïda MBODJI a apporté à Bambey pour avoir l’arrogance de dire qu’elle chosira son successeur? Malheur à ce jeune dont elle parle, elle ne lui portera que préjudices.


Elhadji Ass NGOM






Hebergeur d'image