leral.net | S'informer en temps réel

DES VOYOUS ONT VIOLÉ DES FILLES DEVANT CHEZ BALLA GAYE 2

Des voyous ont violé des filles….
Des faits extrêmement graves se sont produits, avant-hier nuit, devant le domicile de Balla Gaye 2, à Golf Sud, après la victoire du pensionnaire de l’Ecole de lutte Balla Gaye sur le leader de Boul Faale, «Tyson». Une foule en délire s’était en effet massée devant la maison du lutteur pour fêter la victoire. Mais comme il y avait une coupure de courant, le quartier était plongé dans une obscurité totale. Un fait mis à profit par des voyous pour commettre l’irréparable. Car dans le méli-mélo et le désordre qui régnait, plusieurs personnes ont été agressées. Non content de faire les poches à ces gens qui s’étaient massés là et à d’autres qui ne faisaient que passer, ces voyous ont franchi un pas inimaginable. Ils ont tout simple profité du désordre et de la pénombre pour satisfaire leur libido sur de pauvres filles. En effet, plusieurs filles ont été déshabillées et violées par les voyous au sein même de la foule. Des témoins rapportent que de partout on entendait des cris stridents de filles en train d’être violées ou de filles cherchant à échapper à leurs agresseur, les fesses nues.


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Août 2011 à 20:27 | | 7 commentaire(s)|

DES VOYOUS ONT VIOLÉ DES FILLES DEVANT CHEZ BALLA GAYE 2
…Devant chez Balla Gaye
Soit leurs jupes avaient été arrachées, soit leurs pantalons déchirés par les violeurs. Pour mettre fin au carnage, il a fallu que les caméras des télévisions qui étaient là s’installent sur le balcon de Balla Gaye 2 et fixent les faisceaux de leurs projecteurs sur la foule. Mais même là, ce n’était pas gagné. Car le cameraman de la Rts, par exemple, a été blessé par une pierre. Des pierres lancées par les voyous pour dissuader les preneurs d’images. Certaines filles violées ont été secourues par les proches de Balla Gaye 2. La femme du lutteur a notamment remis des pagnes aux filles qui avaient vu leurs jupes et pantalons arrachés et déchirés. Pour vous dire, même les journalistes n’ont pas échappé aux agresseurs. Notre consoeur du journal WalfSports, Ndèye Coumba Fall, a été agressée. Elle s’en est sortie avec des égratignures et a perdu son appareil photo numérique, sauvée qu’elle a été des griffes des voleurs par le lutteur Baye Mandiaye de l’Ecole de lutte Balla Gaye. Et dire qu’un poste de police a été inauguré à Golf Sud, à un jet de pierre de chez Balla Gaye, il y a moins d’une semaine. Ce qui est désolant, c’est que c’est la seconde fois que de tels actes se passent dans l’impunité en l’espace de quelques semaines. Le 27 juin dernier, c’était la même chose au bar «Chez Iba», à Dieuppeul.

PiccMi.Com



1.Posté par baol le 03/08/2011 05:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ben les évènements populaires, le milieu de la lutte, la banlieue : le tout fait un cocktail explosif !
il y a la protection publique qui a fait défaut : comptons sur la protection individuelle en évitant ce type de regroupement qui n'apporte rien. c'est du voyeurisme ! soeurettes evitez ces milieux et peut être vous ne serez pas compter parmi les victimes innocentes !

2.Posté par Foutanké le 03/08/2011 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu as parfaitement raison, baol. Des filles éduquées ne suivent pas des foules à travers des rues et ruelles pour crier bêtement. Nous connaissons tous le milieu des lutteurs. Pour être franc, c'est un milieu qui peut parfois être sauvage où l'expression des muscles prime sur tout. Alors, si les filles veulent éviter d'être violées, elles n'ont qu'à rester chez elles devant leur poste téléviseur et suivre les évènements

3.Posté par fatou le 03/08/2011 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est bienfait pour eux car tout monde conné le milieu de la lutte ce sont des gens agitté et indicipliné qui ne savent que faire du mal ces filles devaient etre aupres de leur mére pr préparé ou servir du diner mé non elle n ont pas ce temps la et voilla la conséquence il faut assumé bande de folle

4.Posté par Patisco le 03/08/2011 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Se sont les imbéciles de YA NA MARRE qui font en général ces actes irresponsables. VIOL n’est digne, le président wade et alliés comme la loi condamnent ces actes.
Vive wade et alliés 75% au premier tour

5.Posté par milcko le 03/08/2011 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Donc pour vous trois, c'est de la faute des jeunes filles si elles ont été violées, je lis le premier qui parle de la banlieue comme si n'y vivait que des sauvages et brutes. Aucune fille ne doit etre victime de viol sous quelque prétexte que ce soit,une fille a le droit d'aller voir un combat de lutte sans pour autant subir un viol, il faut que la police fasse son boulot et retrouve ces voyous !!!

6.Posté par deg deug le 03/08/2011 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

toi patiosco vraiment tu es un imbecile on dirait que ton pere est dans le gouvernement des voleurs

7.Posté par BARA le 03/08/2011 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bayilene sole lou bone

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image